Comment faire avancer une vache?

Pas besoin de toucher une vache pour la faire avancer

Rattaché au Bureau vétérinaire de Sainte-Marie, en Beauce, Frédéric Tremblay sillonne le Québec depuis trois ans pour animer des ateliers sur la manipulation des bovins de boucherie et laitiers. Nous avons assisté à l’un de ces ateliers.

Nul besoin de toucher un animal de 680 kg pour le faire avancer. La vache avance dans la direction où elle regarde. Elle recule difficilement.

Si la vache sent qu’elle ne peut pas avancer, elle va arrêter. Si elle ne se sent pas bien, elle va chercher vers où elle peut fuir. Et son instinct est de retourner d’où elle vient et dans son groupe de vaches.

C’est pourquoi il est plus simple de déplacer un groupe de vaches qu’une seule vache. L’élément positif de ce comportement, c’est qu’il ne suffit que de faire avancer une vache pour faire avancer tout le groupe de vaches.

Si on comprend tout cela, qu’on se place au bon endroit et qu’on laisse les vaches avancer à leur rythme, on peut les faire avancer où l’on veut. Il suffit alors d’avoir les bonnes barrières aux bons endroits, d’enlever les distractions et le tour est joué.

Mais où doit-on se placer pour faire avancer une vache? C’est à ce moment qu’il faut comprendre sa zone d’influence et son point d’équilibre. Sa zone d’influence, c’est ses bulles : la zone de pression, la plus grande bulle, et la zone de fuite, la plus petite bulle.

Aussitôt qu’on entre dans sa zone de fuite, la vache va bouger. Le point d’équilibre est situé vis-à-vis de la pointe de l’épaule de la vache. Si l’on se place derrière le point d’équilibre et dans la zone de fuite, la vache va avancer. Si l’on se place devant le point d’équilibre et dans la zone de fuite, la vache va reculer. Si l’on se place sur le point d’équilibre et en périphérie de la zone de fuite, la vache va arrêter.

Si on veut faire avancer un groupe de vaches, on cible une vache. On capte son attention pour qu’elle regarde dans la direction où l’on veut qu’elle aille. Quand c’est fait, on se place derrière son épaule dans sa zone d’influence et l’on attend qu’elle parte. Les autres vaches vont suivre.

 

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires