De nouvelles informations sur la peste porcine africaine

Le fédéral s'organise pour prévenir une épidémie au pays

Il n’y a pas de cas de peste porcine africaine au Canada mais le gouvernement multiplie les actions pour informer le milieu agricole et le grand public sur la maladie.

Après avoir avisé les voyageurs de faire preuve de prudence à leur retour au pays, l’Agence canadienne d’inspection des aliments rend disponible de nouvelles fiches d’informations sur la maladie. On y retrouve des renseignements généraux et les moyens de prévention. Des informations telles que les aliments et le bétail, ainsi que sur les importations et exportations figurent aussi dans ces fiches. Les éleveurs qui offriraient des visites sont aussi invités à prendre des mesures pour éviter l’entrée de la maladie dans les élevages d’ici.

Articles connexes

L’Agence indique ceci : ” nous nous employons actuellement à améliorer notre capacité en confiant des analyses à des laboratoires du réseau approuvés. Nous collaborons aussi avec les laboratoires nationaux en Australie, en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis et au Mexique afin d’harmoniser les capacités de diagnostic avancées entre les cinq pays”.

La peste porcine sévit depuis plusieurs mois en Chine où des élevages entiers ont été décimés, au point où la consommation du pays en maïs et en soya a diminué. Le Danemark a dû prendre des mesures comme la construction d’un mur pour empêcher l’entrée de sangliers sauvages contaminé d’entrer dans le pays. Des cas de contamination ont été détecté en Belgique chez des sangliers et la France craint maintenant que la contagion s’étende vers elle.

Pour accéder aux informations: Agence canadienne d’inspection des aliments

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires