Est-ce que les bovins ressentent la douleur de la même manière que nous?

Selon un vétérinaire et professeur reconnu, les bovins ressentent effectivement la douleur de la même manière que nous, mais avec une différence dans la façon d’y faire face. Dans un article publié dans Canadian Cattleman, le vétérinaire Nigel Caulkett, professeur et chef du département de médecine clinique et de diagnostique vétérinaire à l’Université de Calgary, explique le phénomène.

herd of cows

Lorsque les bovins sont confrontés à la douleur, un stimulus est envoyé par les nerfs dans la colonne vertébrale. À cette étape, l’animal réagira souvent en levant les pattes pour s’éloigner de la source de douleur. Puis, le stimulus continue jusqu’à la base du cerveau. L’animal a alors le choix entre combattre ou fuir la source de douleur. Dès que l’animal ressent la douleur, il démontrera des signes dans son comportement pour éliminer la douleur, comme meugler.

Tout cela est similaire à ce qu’un humain ou n’importe quel autre animal peut démontrer comme réaction face à la douleur. Le défi est d’évaluer ou de quantifier la douleur chronique ou liée aux interventions chirurgicales. L’être humain peut quantifier sa douleur, mais pas l’animal, il faut observer son comportement. C’est d’autant plus difficile que l’animal tend à cacher cette douleur. C’est une réaction normale des proies.

Voici les conclusions de Nigel Caulkett :

« Au fil des ans j’ai étudié l’évaluation et le traitement de la douleur chez les bovins, dit-il. Je suis arrivé à la conclusion que les bovins ressentent et répondent à la douleur aiguë de façon très similaire à la nôtre. Je crois également que les bovins ressentent une douleur chronique ou post-chirurgicale de la même façon que nous, mais leur réponse comportementale à la douleur chronique est très différente de la nôtre. »

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires