L’abreuvement, c’est primordial

Qu’est-il important de vérifier si l’on veut assurer un abreuvement optimum ? Le nombre d’abreuvoirs dans l’étables, le type d’abreuvoir et surtout, leur distribution car les animaux doivent y avoir facilement accès.

Rappelons-nous que 100 g de lait contient 87 g d’eau et 13 g de matière sèche. Il faut donc que la vache boive beaucoup pour produire ! L’été, une vache peut boire jusqu’à 100 litres d’eau quotidiennement.

La disponibilité de l’eau représente donc un facteur limitant. Selon le site reussir-lait.com, la production de lait chute de 7,6 % si la quantité d’eau disponible est réduite de 20 %, et de 16 % si la réduction atteint 40 %. Et les éleveurs doivent y apporter une attention particulière.

Mais outre la production de lait, la disponibilité de l’eau augmente le confort des vaches. Lorsqu’elles doivent compétitionner pour y accéder, on augmente les risques de bousculades. De plus, l’eau joue un rôle au niveau de la stabilisation de la température de la vache.

Le fabricant Lely publie également des informations pertinentes sur l’abreuvement. Pour y accéder, cliquez ici.

Commentaires