Le lait bio passe en mode publicité

La production est en équilibre

Les Producteurs de lait biologique du Québec peuvent maintenant faire de la publicité pour stimuler la consommation. Alors qu’il manquait de lait bio dans les dernières années, la production est maintenant en équilibre avec l’offre. Il y a même une petite marge pour le développement de produits.

La campagne Le Lait bio, fier de sa nature vient d’être lancée le 27 mai 2019. Elle vise à démontrer la proximité des producteurs avec la nature et s’exprimera via des annonces complètements dégradables.

Articles connexes

Par exemple, les affiches et les imprimés seront sur papier et avec de la colle naturelle et biodégradable. Sur le web, les capsules se désagrègeront après quelques secondes pour laisser place à une pause nature sur images de champs. Dans les magazines et hebdos, un encart ensemencé de graines de basilic sera inséré.

Production en équilibre

En entrevue, le président du Syndicat des Producteurs de lait biologique du Québec, Bryan Denis, explique que cette année, ils ont choisi d’accorder un peu plus de visibilité en faisant la promotion de la campagne.

« Depuis quatre ans, il y avait un manque de lait bio, dit-il. Faire de la pub, ça aurait été abbhérant! Actuellement, on est en équilibre. On a même des journées supplémentaires à produire. Et on a des nouveaux producteurs qui s’en viennent. Il y a une marge de manœuvre pour faire la promotion. »

Bryan Denis sur sa ferme (ferme Denijos) lors d’un reportage en 2014.
photo: Marie-Josée Parent

Jeune production

La production laitière biologique attire de nouveaux producteurs. Plus de 70% des fermes laitières biologiques fêteront leur 10eannée de production en 2020. En 2018, près de 40% des producteurs de lait bio avaient moins de 35 ans. De plus, parmi les producteurs de 50 ans et plus, 92% ont de la relève.

Actuellement, il y a 136 fermes laitières biologiques au Québec. Chaque année, il s’en ajoute une quinzaine. Si l’on enlève ceux qui quittent la production, c’est environ 8 à 9 fermes laitières biologiques qu’on dénombre de plus par année.

Dans les dernières années, la production laitière biologique était en croissance, tout comme la production laitière conventionnelle qui a connu une croissance d’environ 20%. Maintenant, la production laitière canadienne est stable. Toutefois, comme l’explique Bryan Denis, la production laitière biologique a un retard à rattraper par rapport à ce qu’on retrouve ailleurs.

« Si on compare aux États-Unis et à l’Europe, le biologique représente un marché de 4 à 5%. Au Canada, c’est plus de l’ordre de 1 et demi à 2%, dit-il. Le bio c’est de plus en plus tendance. Les gens adhèrent à nos valeurs. » Les valeurs, c’est justement ce que la publicité vise à mettre en valeur.

Publicité avec graines de basilic sur la droite. Recette mettant en vedette la lait bio et le basilic sur la page de gauche.
photo: Syndicat des Producteurs de lait biologique du Québec

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires