Le président américain et le secrétaire américain à l’Agriculture n’ont pas l’intention de limiter la consommation de viande

Des rumeurs circulaient à cet effet en lien avec le plan environnemental de lutte aux changements climatiques

Le président américain et le secrétaire américain à l’Agriculture n’ont pas l’intention de limiter la consommation de viande

Selon le secrétaire américain à l’Agriculture, Tom Vilsack, le président des États-Unis, Joe Biden, ne planifie pas limiter la consommation de viande dans son plan pour combattre les changements climatiques.

Dans une entrevue à des journalistes de FarmProgress.com, Tom Vilsack affirme que « il n’y a pas d’effort prévu à la Maison Blanche de la part du président ou du USDA (département américain de l’Agriculture) pour limiter la consommation de bœuf ».

En fin de semaine dernière, des membres républicains du Congrès et des médias ont commencé à faire circuler que le plan de Joe Biden pour le climat incluait la volonté de faire réduire la consommation de viande rouge de 90% d’ici 2030.

Le Secrétaire à l’Agriculture a ajouté que certains élus du gouvernement appellent à une réduction de la consommation de viande, mais ce n’est pas le cas au niveau national ou au USDA.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires