Portrait mondial de la contamination aux mycotoxines

En 2010, la vomitoxine a été la mycotoxine qui a le plus affecté les cultures. Autant en Amérique du Nord que dans le monde en général.

La compagnie Biomin vient de publier son rapport annuel 2010 sur la prévalence de mycotoxines dans ses 3349 échantillons analysés à travers le monde l’an dernier. Le rapport présente la contamination par région du globe et par mycotoxine. Les échantillons analysés provenaient de céréales, comme le maïs, le blé, l’orge et le riz; ainsi que des sous-produits, comme le tourteau de soya, le gluten de maïs et la drèche de distillerie; et d’autres produits comme la paille, de l’ensilage et des moulées complètes.

De tous les échantillons, 58% étaient contaminés par la vomitoxine (DON). En Amérique du Nord, c’est 87%. La deuxième catégorie de mycotoxines en importance au monde est les fuminonsines (FUM) avec 55% des échantillons infectés. En Amérique du Nord, celle-ci est plutôt troisième derrière la zearalénone (ZON), soit 49% contre 52%. Au monde, la zearalénone a affecté 42% des échantillons.

Le rapport complet est disponible sur le site de Biomin. En anglais seulement.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires