Psychologie des bovins

Une étude de l’INRA, en France, a démontré que l’analyse de la réactivité émotionnelle des bovins dans les élevages pourrait permettre de prédire leur état de stress lors de l’abattage.

Pendant l’élevage, les bovins ont été caractérisés selon leur comportement et leur fréquence cardiaque dans trois contextes : dans un environnement non familier, isolé du groupe et exposé à l’homme. Les animaux ont été abattus trois semaines plus tard. Les résultats de l’étude ont démontré que l’exposition à l’homme a occasionné le plus de stress. Plus l’animal était stressé et plus sa fréquence cardiaque à l’abattage était élevée et plus son métabolisme musculaire post-mortem (température, pH) était rapide.

Source : Vigie-viande.info

Commentaires