Hausse des ventes de fruits et légumes

Les ventes de fruits ont augmenté de 13,1 % pour un total se chiffrant à 872 M$, tandis que pour les ventes de légumes, on parle d’une hausse de 5,4 % totalisant 847 M$. Pourtant, les superficies des légumes ont diminué de 1,9 % au cours de la même période.

En 2011, les ventes avaient augmenté de 7,1 % et atteignaient 1,5 G$ : 753 M$ de fruits et 780 M$ de légumes, ce qui représentait des hausses de 14,3 % et 0,9 %, respectivement. En 2011 également, les superficies en culture de légumes avaient baissé, cette fois-ci de 6,1 %. La baisse de production de tomates (-4 %), de concombres et cornichons (-23,4 %) avait alors été montrée du doigt.

Pour 2012, on doit surtout cette augmentation à la vente de carottes (92,5 M$), de tomates (81,6 M$), de maïs sucré (72 M$) et de choux (62,5 M$).

Quant aux ventes de fruits, elles ont fortement été affectées par la popularité grandissante des canneberges. Effectivement, les ventes de ce petit fruit acidulé ont augmenté de 42,7 %. Celles des bleuets aussi ont crû de 21,9 %. D’ailleurs, en 2011, on attribuait en grande partie l’augmentation des ventes totales de fruits à celles des bleuets, car elles avaient augmenté de 36,4 %. Celles des canneberges, quant à elles, avaient crû de 25,7 %. À ce moment, on a attribué ces augmentations à la hausse de production de ces deux fruits.

Enfin, on doit ces ventes de fruits et légumes à 88 % aux producteurs du Québec, de l’Ontario et de la Colombie-Britannique.

Source : Statistique Canada

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires