Le Texas agricole frappé par le froid

Des enjeux liés au bien-être animal se multiplient dans l'État.

Le Texas est frappé depuis dimanche dernier par une vague de froid accompagnée de température nordique et de neige qui n’a pas été sans conséquence sur le secteur agricole.

Les éleveurs de bétail doivent trouver des moyens de maintenir leurs animaux au chaud et trouver de l’eau pour les abreuver. Les réservoirs d’eau sont gelés, tout comme les cours d’eau. Les tracteurs sont rendus inutilisables puisque le diésel s’est transformé en gel dans les réservoirs. Des pertes ont déjà été dénombrées parmi les ranchers chez les bêtes les plus jeunes et les nouveau-nés. Le Texas compte plus de 13 millions de têtes de bétail.

Des pertes sont également recensées dans les poulaillers où le chauffage est insuffisant pour réchauffer les poussins. Ces établissements sont souvent chauffés au gaz naturel, mais le réseau est en panne en raison du froid.

Les opérateurs dans le secteur du lait auraient enregistré jusqu’à maintenant des pertes s’élevant à 8M$ puisque les installations sont privées d’électricité. Les meuneries sont incapables, pour leur part, de produire les moulées destinées à l’alimentation animale, faute de courant.

Les transformateurs de viande dans l’État, Tyson et Cargill, ont dû suspendre leurs activités de manière temporaire dans certaines de leurs installations.

Les producteurs de blé d'hiver s'inquiètent également des conséquences du froid sur leurs cultures avec des températures qui atteignent parfois 20 degrés Fahrenheit sous les normales.

Les ennuis ne sont pas terminés puisqu’une autre tempête est prévue pour vendredi le 19 février et les autorités sont incapables de dire à quelle date elles seront en mesure de rétablir l’électricité dans les endroits qui en sont privés.

Source: Sucessful Farmer

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires