Coup d’oeil sur le Merlo Multifarmer, modèle 40.9

Chaque année, le magazine Grainnews choisit un type d’équipement à passer sous la loupe. Une équipe de juges est alors constituée afin de mettre les machines à l’épreuve. Lors de ce Challenge 2017, ce sont les télescopiques qui ont été évalués. Voici une revue en détails de l’évaluation rendue par les juges du Merlo Multifarmer, modèle 40.9.

Parmi les télescopiques évalués, le Merlo Multifarmer 40.9 s’est démarqué par sa performance et son grand nombre d’options. Bien entendu, avec cette distinction, vous pouvez imaginer qu’il présentait le PDSF le plus élevé parmi tous les appareils du groupe : 241 800 $ muni d’un grappin et une valeur de plus de 60 000 $ pour les autres options incluses.

Le Merlo peut lever une charge de 4000 kg et déployer sa flèche à une portée de 9 m. La charge maximale doit cependant être diminuée lorsqu’il devient nécessaire de procéder à un déploiement complet de la flèche. Aucune autre machine du groupe n’a pu en faire autant. Le dispositif de contrôle dynamique de charge surveille les limites de capacité de levage afin d’assurer la sécurité et prévenir les renversements.

À son extrémité arrière, le modèle 40.9 offre une caractéristique qui lui permet de se positionner en tête de toutes les classes de tracteurs agricoles disponibles sur le marché actuellement : un attelage en trois-points de catégorie III doté d’une capacité de levage de 7000 kg, une prise de force de 540 et 1000 tr/min et quatre vannes de réglage hydrauliques à commande sélective. Ainsi, le modèle 40.9 muni de quatre roues motrices peut remplacer le tracteur agricole et accomplir plusieurs travaux au champ. Il laisse ses concurrents loin derrière lorsqu’il s’agit d’effectuer des manœuvres de levage et de chargement.

Sa puissance lui est fournie par un moteur diésel latéral Deutz de 156 ch (135 PTO) suralimenté par turbocompresseur et couplé à la transmission hydrostatique propre à Merlo. Le Multifarmer peut ainsi se déplacer sur route à une vitesse pouvant atteindre 40 km/h. Un inverseur de marche facilite les déplacements avant/arrière. Un joystick multifonction commande le fonctionnement de la flèche. Le Merlo offre trois modes de direction : roues motrices avant, quatre roues motrices et direction en crabe.

Les avantages

Tous les juges qui ont utilisé cette machine l’ont beaucoup aimée. Les agriculteurs seront familiers avec la configuration des commandes de la cabine. L’appareil offre un levier d’inverseur de marche standard situé à la gauche de la colonne de direction et un joystick multifonction posé sur l’accoudoir rembourré droit. L’un des juges n’a cependant pas aimé l’éloignement de l’emplacement des interrupteurs du système hydraulique, situé à l’arrière du joystick, car l’accoudoir rembourré ne peut pas s’allonger entièrement vers l’avant. La plupart des juges en ont toutefois été plutôt satisfaits.

La porte de la cabine peut s’ouvrir et se fixer à 180 degrés. Ainsi, discuter avec les collègues de travail, monter ou descendre rapidement de cette machine devient facile. La suspension de la flèche et de la cabine a eu un effet remarqué durant les mouvements avec et sans charge. Elle a permis des déplacements nettement plus rapides sur les chemins cahoteux que toutes les autres machines mises à l’essai. L’appareil donne une impression de stabilité durant le levage des charges et durant leur déplacement à l’aide de la flèche.

Le mode de direction à quatre roues motrices rend le Merlo facilement manœuvrable pour sa taille. La marche en crabe peut vous éviter un enlisement dans les coins boueux d’un champ et vous permettre de vous dégager rapidement et facilement.

Les désavantages

Comme pour les designs de toutes les marques de télescopiques, la vision à la droite de l’appareil est restreinte lorsque la flèche est déployée. En raison de sa cabine surbaissée, les balles rondes ont dû être levées à une bonne hauteur afin de voir le chemin durant les déplacements avant. La flèche restreignant grandement la vision latérale.

Pour fixer un accessoire, les conducteurs ne pouvaient voir l’attelage arrière durant les manœuvres de recul sans l’utilisation d’un système de caméra arrière. Le Merlo en offre cependant une qui transmet des images sur un moniteur de 8,5 po situé en cabine (et celui-ci est inclus dans la liste des options).

Bien que cet appareil était assez maniable pour sa taille, aucun juge n’a pu manœuvrer le Merlo de manière à lui faire faire un virage à 90 degrés dans un espace de 9 pi par 9 pi (l’un des tests standards utilisés par les juges pour reproduire les manœuvres dans les endroits restreints comme les allées de ferme). Toutes les autres machines pouvaient effectuer cette manœuvre.

L’accès à la cabine ne semblait pas si aisé. Le positionnement des deux poignées montoirs n’est pas celui auquel vous vous seriez attendu. Des marches permettant d’accéder à la cabine auraient été préférables plutôt que des barreaux reproduisant un style d’échelle.

L’entretien courant de ce véhicule est facile; tous les filtres sont rapidement accessibles à l’avant du compartiment moteur.

Cliquez ici pour lire l’évaluation du télescopique Dieci Agri Tech 35.7 VS.

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires