Fastrac opte pour Sisu

Les tracteurs Fastrac du géant britannique JCB sont des tracteurs agricoles conçus pour rouler à grande vitesse. Le précédent modèle phare, le 8250, était équipé d’un moteur Cummins de 8,3L développant 250 ch pour atteindre sa vitesse maximale impressionnante de 70 km/h à 1800 rpm. Ce modèle est remplacé par deux tracteurs semblables mais plus puissants.

Le 8280 et le 8310 développent 280 et 306 ch respectivement. Animés par une transmission d’origine Fendt, ces tracteurs peuvent atteindre une vitesse de 70 km/h de façon sécuritaire grâce à des freins ABS et une direction assistée.

La série 8000 de Fastrac en démonstration sur Internet

JCB laisse tomber Cummins pour les moteurs Sisu d’AGCO pour le passage aux normes Tier4i de toute sa gamme de tracteurs Fastrac.

Les deux nouveaux modèles bénéficient d’un bloc de 8,4L à technologie SCR conforme Tier4i. Ces moteurs sont plus puissants, offrent plus de couple et réduisent les coûts de carburant de 10 % par rapport à l’ancien moteur, incluant les coûts de DEF (urée). Ils sont aussi moins bruyants réduisant de 5 décibels à un minimal 68,7 dBa le bruit ambiant dans la cabine.

C’est la même combinaison éprouvée moteur-transmission qui est utilisée dans les tracteurs MF8600, ChallengerMT600 et applicateurs Terragator. Ce contrat d’approvisionnement en moteurs assure l’accès à JCB aux transmissions CVT Vario de Fendt pour animer les deux nouveaux tracteurs et obtiennent la toute dernière version (ML260).

Les tracteurs Fastrac possèdent une suspension à ressorts à l’avant, une suspension hydropneumatique  auto-ajustable à l’arrière et des freins ABS aux quatre roues. JCB a développé un système d’optimisation de la traction nommé Activtraction qui réduit automatiquement la vitesse du moteur lorsqu’un glissement excessif est détecté sur une des roues.

?

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires