Desjardins renforce son partenariat avec la coopérative Citadelle

En octroyant 1 M$ pour la modernisation de ses usines de Plessisville, de Château-Richer et d’Aston-Jonction

La coopérative Citadelle, qui compte 2 000 membres au Québec, pourra compter sur une contribution de 1 M$ du Mouvement Desjardins afin de moderniser ses usines de transformation de sirop d’érable à Plessisville, du miel à Château-Richer et de canneberges à Aston-Jonction.

Cette contribution provient du Fonds de 100 M$ créé en 2016 par Desjardins. Ce Fonds permet au Mouvement Desjardins de soutenir des projets porteurs pour ses membres et leurs communautés, des projets structurants, tournés vers l’avenir, qui insufflent un nouveau dynamisme économique et social.

« Fondée en 1925, Citadelle est un véritable fleuron coopératif pour les acériculteurs et apiculteurs ainsi que les producteurs de canneberges du Québec avec des ventes avoisinant les 150 M$ dans plus de 45 pays, a fait valoir Guy Cormier, président et chef de la direction du Mouvement Desjardins. C’est un motif de fierté pour?Desjardins que d’appuyer de nouveau Citadelle afin de lui permettre d’automatiser et robotiser ses installations de Plessisville, Château-Richer et Aston-Jonction.?En effet, Desjardins Capital est déjà partenaire de cette coopérative depuis 2014 avec un engagement de 12,5 M$ en parts privilégiées, en appui à des acquisitions réalisées par Citadelle. »

Le président du conseil d’administration de la coopérative Citadelle, Michel Labbé, est d’avis que « ce partenariat stratégique confirme le bien-fondé de la vision d’avenir de Citadelle qui est basée sur le développement de trois grands secteurs de production ». D’ailleurs, son directeur général, Martin Plante, précise que « d’ici trois à cinq ans, la modernisation des trois usines permettra à Citadelle de transformer et commercialiser annuellement 14,5 millions de livres de plus de sirop, de miel et de canneberges. »

Près de 3 M$ consentis à ce jour à 15 projets du secteur agricole et agroalimentaire

 Quinze projets du secteur agricole et agroalimentaire ont bénéficié à ce jour d’un appui de près de 3 M$ en provenance du Fonds de 100 M$, la plus importante contribution étant celle de 1 M$ consentie à Citadelle. Parmi les autres projets soutenus, il y a notamment :

  • le Carrefour industriel et expérimental de Lanaudière (CIEL) qui a pour mission de promouvoir le développement de la biologie végétale et de l’horticulture dans la région de Lanaudière (480 000 $);
  • le Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie afin de faciliter le transfert de quinze entreprises de pêche au homard sur quatre ans (250 000 $);
  • le Service d’analyses en agriculture et en agroalimentaire de l’UQAT pour la mise sur pied d’un laboratoire qui offrira un service d’analyses pour desservir la population agricole et des agrotransformateurs de l’Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec (200 000 $);
  • l’agrandissement du Centre de développement bioalimentaire du Québec à Sainte-Anne-de-la-Pocatière (169 000 $);
  • le Verger expérimental de petits fruits émergents et noix de la Coopérative de solidarité Cultur’Innov à Saint-Camille en Estrie (95 000 $);
  • la construction d’un bâtiment de service qui permettra de poursuivre le développement des Jardins Mistouk à Alma (80 000 $).

À propos du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins est le premier groupe financier coopératif au Canada et le cinquième au monde, avec un actif de 304 milliards de dollars. Il figure parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada selon le palmarès établi par Mediacorp. Pour répondre aux besoins diversifiés de ses membres et de ses clients, particuliers comme entreprises, sa gamme complète de produits et de services est offerte par son vaste réseau de points de service, ses plateformes virtuelles et ses filiales présentes à l’échelle canadienne. Figurant parmi les institutions bancaires les plus solides au monde selon le magazine The Banker, Desjardins affiche des ratios de capital et des cotes de crédit parmi les meilleurs de l’industrie.

À propos du Fonds de 100 M$ du Mouvement Desjardins
Le Mouvement Desjardins, plus grand groupe coopératif financier au Canada, a annoncé en novembre 2016 la création d’un Fonds de 100 M$, étalé sur trois ans, pour l’ensemble du Québec et de l’Ontario. Son objectif est de soutenir et de faire rayonner, entre autres des initiatives et des projets en lien avec la mission socioéconomique du Mouvement Desjardins, soit l’entrepreneuriat, l’éducation, la responsabilité sociale, le développement durable et la prise en charge des milieux par les personnes.

Commentaires