La Promenade de dame Vache, un « conte de ferme »

Partenaire de longue date de la ferme Angrignon, l’Union des producteurs agricoles (UPA) est fière de lancer La Promenade de dame Vache, un « conte de ferme » destiné aux enfants qui visitent en grand nombre chaque année la petite ferme en ville installée au Parc Angrignon.

« Les producteurs et productrices agricoles du Québec désirent se rapprocher de la population en milieu urbain, de plus en plus éloignée de la réalité agricole et avide d’information quant à l’origine des aliments qu’elle consomme », a expliqué monsieur Laurent Pellerin, président général de l’UPA. À cette fin, ils proposent aux groupes et aux familles de passage à la ferme Angrignon un jeu-questionnaire amusant bâti à partir des interrogations d’une vache curieuse nouvellement arrivée sur la ferme.

Quelle quantité de lait produit la chèvre? Combien de porcelets naissent à chaque portée de la truie ? À quel âge les poulets sont-ils prêts pour la vente? Que signifie ruminer?… Autant de questions auxquelles les visiteurs trouveront réponse en visitant le site de trois hectares que commandite l’UPA.

Cette activité d’animation donne lieu à un concours. Des prix offerts par les fédérations spécialisées affiliées à l’UPA seront tirés chaque semaine parmi les coupons-réponses remplis par les participants. De plus, lors de l’épluchette de blé d’Inde qui clôturera la saison estivale, on procédera au tirage de deux grands prix : le premier étant un séjour dans un gîte du passant incluant un repas à la table champêtre de l’établissement et une visite guidée de la ferme. Le second consiste en une inscription gratuite pour un enfant de 7 à 11 ans au Camp de jour de la ferme Angrignon au cours de la prochaine saison.

« À défaut de pouvoir amener tous les jeunes de la ville à la campagne, a conclu monsieur Pellerin, nous sommes heureux de contribuer à leur faire connaître près de chez eux les productions animales (lait, porc, agneau, volaille, œuf, chèvre) qui constituent une part importante de notre agriculture. Ne serait-ce qu’en matière de soins apportés aux animaux, c’est tout un savoir-faire à découvrir. Nous avons choisi de le présenter sous une forme qui saura rejoindre les enfants. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/




Commentaires