Les obligations de FAC : une option de placement

Regina (Saskatchewan), janvier 2004 – En ce début de la période des REER, les obligations de Financement agricole Canada représentent, pour des milliers de particuliers et de gestionnaires de portefeuilles au Canada, une option de placement sûre, souple et concurrentielle qui assure la réussite de l’agriculture canadienne.

Financement agricole Canada est une société d’Etat fédérale autosuffisante qui a pour mission d’aider l’industrie agricole canadienne à prospérer. Les fonds recueillis par la vente d’obligations sont prêtés à plus de 45 000 agriculteurs et agri-entrepreneurs des quatre coins du pays afin de les aider à prendre de l’expansion, à se diversifier et à prospérer.

« Les obligations de Financement agricole Canada sont idéales pour nos clients qui veulent investir dans des obligations dont la qualité de crédit est élevée », affirme un courtier.

Les obligations de FAC sont entièrement garanties par le gouvernement du Canada et, par le fait même, totalement sûres peu importe le montant de l’investissement. Elles sont libellées en dollars canadiens et sont cotées AAA par la Standard & Poor’s et Aaa par Moody’s, les deux principales agences de cotation des titres à l’échelle mondiale.

Un placement initial minimum de 5 000 $ est requis pour acheter ces obligations à moyen terme. L’investisseur peut toutefois acheter des obligations supplémentaires en coupures de 1 000 $. Il n’y a pas de limite maximale.

Les obligations constituent une solution sûre et souple et complètent bien les portefeuilles de placement puisqu’elles sont admissibles aux régimes enregistrés d’épargne-retraite (REER), aux fonds enregistrés de revenu de retraite (FERR) et aux régimes enregistrés d’épargne-études (REEE).

De plus, les investisseurs peuvent choisir la date d’échéance et le mode de paiement des intérêts qui leur conviennent le mieux. Ils peuvent opter pour des obligations à coupon d’intérêt mensuel ou semestriel qui conviennent mieux aux investisseurs qui veulent une rentrée stable de revenus. Ils peuvent aussi opter pour des obligations à coupon zéro qui sont vendues à escompte et qui rapportent les intérêts à échéance.

Les obligations de FAC sont émises quotidiennement et vendues par les institutions financières suivantes :

  • BMO Nesbitt Burns Inc.
  • Canaccord Capital
  • Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc.
  • Banque Laurentienne Valeurs mobilières Inc.
  • Financière Banque Nationale
  • CIBC Wood Gundy Securities Inc.
  • RBC Marchés des capitaux
  • Scotia Capitaux
  • Banque Toronto Dominion

Travaillant à partir d’une centaine de bureaux situés principalement dans les régions rurales du Canada, les membres du personnel de la société sont des passionnés de l’agriculture. Un portefeuille de prêts de première qualité d’une valeur de 9,6 milliards de dollars (au 30 septembre 2003) et dix exercices consécutifs de croissance de son portefeuille témoignent de la réussite des clients de FAC.

Pour de plus amples renseignements sur les obligations de FAC, les investisseurs peuvent communiquer avec leur conseiller en placement, visiter la section Relations-investisseurs sur le site Web de FAC ou communiquer avec FAC au 1 888 332-3301.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Financement agricole Canada (FAC)
http://www.fcc-sca.ca/


Commentaires