LibertyPrime : pour le désherbage du maïs Liberty Link

18 août 2001 – Dès la saison prochaine, les producteurs qui sèment des hybrides de maïs Liberty Link pourront profiter d’une stratégie unique de désherbage. L’herbicide LibertyPrime, de Syngenta Protection des cultures, Inc., a été récemment homologué dans le but d’offrir une option de désherbage de postlevée à la fois puissante, rapide et à effet prolongé pour le maïs Liberty Link.

Une combinaison assurant un désherbage résiduel

LibertyPrime réunit deux produits éprouvés : le Liberty et le Primextra II Magnum. Jusqu’à présent, les producteurs ont pu bénéficier du désherbage rapide et de contact de l’herbicide Liberty. Le nouveau LibertyPrime leur apporte l’avantage additionnel d’un désherbage prolongé durant toute la saison et une efficacité contre un large éventail de mauvaises herbes, y compris les graminées annuelles d’arrivée tardive.

« L’action résiduelle prolongée du LibertyPrime provient de l’herbicide Primextra II Magnum qu’il contient. Cet herbicide est absorbé par les racines et les pousses des mauvaises herbes en germination, pour être ensuite transporté vers leurs points de croissance, ce qui limite leur développement », explique Harold Wright, directeur des services techniques chez Syngenta. « Puisque le Primextra II Magnum se lie aux particules de sol pour s’en libérer graduellement, il contrôle les mauvaises herbes pendant toute la saison, permettant au maïs de traverser sans problème la période critique sans mauvaises herbes. Cela, de concert avec l’activité de contact, rapide et non sélective du Liberty, forme une combinaison puissante qui stoppe rapidement la concurrence des mauvaises herbes et optimise leur contrôle. »

Sécuritaire pour le maïs

LibertyPrime n’offre pas qu’un programme de désherbage puissant et à large spectre en un seul passage : il optimise la sécurité pour la culture et pour celle qui suivra dans la rotation, d’où une performance de rendement maximale. Les hybrides Liberty Link possèdent un gène qui leur permet de tolérer sans aucun dommage, l’application en postlevée du glufosinate d’ammonium, la matière active du Liberty. Le S-métolachlore et l’atrazine, les composantes du Primextra II Magnum, sont des herbicides sélectifs également sécuritaires pour le maïs. De plus, Primextra II Magnum contient du Bénoxacor, un phytoprotecteur unique. En effet, cet additif spécial permet au maïs de dégrader efficacement l’herbicide qu’il absorbe, même dans les conditions défavorables d’un printemps frais et humide. Enfin, puisque l’herbicide est dégradé dans le sol bien avant le moment de semer de nouveau, LibertyPrime laisse une complète liberté de rotation avec les principales cultures.

Large fenêtre d’application

On peut pulvériser le LibertyPrime entre les stades 2 à 6 feuilles du maïs; il peut ainsi s’adapter à tous les calendriers d’arrosage. Son emballage pratique convient au traitement de 4 hectares et comprend deux bidons* : l’un contenant 6 litres de glufosinate d’ammonium (Liberty) et l’autre, 12 litres d’un mélange de S-métolachlore et d’atrazine (Primextra II Magnum). « LibertyPrime offre un avantage majeur pour le choix du moment d’arrosage. Il procure une large fenêtre d’application qui est plus que bienvenue, surtout quand la météo nous interdit l’accès au champ », constate Harold Wright. Le moment d’application optimal est le stade 2 à 3 feuilles du maïs; à partir de ce moment, le contrôle durera jusqu’à la fin de la période critique sans mauvaises herbes.

*NOTE : Le Primextra II Magnum utilisé dans le LibertyPrime est spécialement formulé pour optimiser sa compatibilité en mélange dans la solution d’arrosage. On ne doit mélanger le Liberty avec aucune autre formulation de Primextra II Magnum.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syngenta Canada

http://www.syngenta.ca/




Commentaires