Programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) pour l’ouvrier serricole

Longueuil (Québec), 23 juin 2010 – AGRIcarrières, le comité sectoriel de main-d’oeuvre de la production agricole a procédé au lancement officiel de la norme professionnelle et des outils d’apprentissage pour le métier d’ouvrier serricole. Conséquemment, le programme d’apprentissage en milieu de travail (PAMT) pour ce métier est maintenant offert à toutes les entreprises de production en serre ainsi qu’à leurs ouvriers à travers tout le Québec.

La mise en oeuvre de ce programme d’apprentissage fait suite à l’adoption de la norme professionnelle par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, M. Sam Hamad en décembre dernier. Il a été développé et élaboré sur mesure par AGRIcarrières avec l’objectif de rehausser la qualification des ouvriers serricoles. Il se déroule entièrement en entreprise et s’appuie sur la formule du compagnonnage par laquelle l’employeur ou une personne d’expérience transmet ses connaissances et son savoir-faire à un ouvrier apprenti. Le PAMT pour le métier d’ouvrier serricole est le troisième qu’AGRIcarrières initie après celui pour le métier d’ouvrier en production laitière et celui en production porcine.

Une analyse exhaustive a mené à l’élaboration de cette norme qui fournit des précisions sur les tâches exécutées de même que sur les qualités professionnelles jugées essentielles pour exercer le métier. Les outils d’apprentissage ont été développés, quant à eux, pour guider les compagnons et les apprentis tout au long du programme en tenant compte des différents contextes de travail de la production. En effet, l’ouvrier serricole peut se qualifier dans deux contextes de production soient en cultures maraichères en serre ou en cultures de plantes ornementales en serre.

Pour M. André Mousseau, vice-président d’AGRIcarrières et président du Syndicat des producteurs en serre du Québec « le programme d’apprentissage en milieu de travail dans le secteur serricole s’avère extrêmement pertinent dans le contexte actuel de pénurie de main-d’oeuvre qualifiée. En plus de favoriser la rétention d’une main-d’oeuvre compétente, il contribue aussi à la valorisation des travailleurs ».

L’apprentissage en milieu de travail est une formule qui s’adapte bien à la réalité du secteur et est profitable autant pour les entreprises que pour les employés. Les employeurs bénéficient d’une main-d’oeuvre plus qualifiée et plus productive tandis que les ouvriers développent leurs compétences et acquièrent de l’expérience, tout en obtenant un certificat de qualification professionnelle délivré par le ministre de l’Emploi et de la Solidarité Sociale. Et, fait non négligeable, l’entreprise profite d’un crédit d’impôt remboursable de Revenu Québec des plus intéressants qui compense une bonne partie des dépenses d’apprentissage.

Le lancement de ce PAMT n’est que le début d’une vaste campagne de promotion et d’information pour encourager les producteurs serricoles à s’investir dans leur main-d’oeuvre. « Nous déploierons tous les efforts nécessaires pour que les 5 000 ouvriers serricoles ciblés puissent avoir accès à ce programme d’apprentissage » a ajouté M. Mousseau.

AGRIcarrières n’aurait pu mettre en oeuvre ce programme sans la collaboration du Syndicat des producteurs en serre du Québec. En outre, les Centres d’emploi agricole des fédérations régionales de l’UPA ont mis l’épaule à la roue pour recruter des producteurs agricoles ainsi que des ouvriers, souhaitant s’impliquer dans l’élaboration de la norme et ils ont également participé aux travaux pour le développement cette dernière. AGRIcarrières tient également à souligner la collaboration et la contribution de la Commission des partenaires du marché du travail qui a rendu disponibles les moyens financiers et l’expertise nécessaire afin que se concrétise cette importante stratégie de développement de main-d’oeuvre et d’emploi.

Pour toute information sur ce programme, communiquez avec le Centre d’emploi agricole (CEA) de votre région ou avec AGRIcarrières au 1 877 679-PAMT (7268).



Commentaires