52,2 % plus de soya

Les dernières données de Statistique Canada révèlent que c’est au Québec que les productions de soya et de maïs ont progressé de la façon la plus impressionnante en 2010.

Statistique Canada a enquêté auprès de 27 600 agriculteurs entre le 25 octobre et le 12 novembre pour connaître leurs estimations de la production agricole en 2010. La production de blé et de canola dans les Prairies a reculé, tandis que la récolte de soya a atteint un niveau inégalé en Ontario, au Québec et au Manitoba.

Soya

Pour une deuxième année d’affilée, les niveaux de production et la superficie récoltée de soya ont atteint des niveaux record au Canada. Au total, 4,3 millions de tonnes métriques de soya ont été récoltées sur 3,6 millions d’acres. Cette production a dépassé de 24,0 % celle de 2009, et la superficie récoltée était supérieure de 6,8 %.

Les producteurs de soya québécois ont connu leur plus forte croissance : environ 807 000 tonnes métriques ont été récoltées sur 644 900 acres. Leur production était supérieure de 52,2 % à celle de 2009, avec un rendement de 46,0 boisseaux à l’acre.

Les producteurs de soya ontariens ont récolté une superficie légèrement supérieure à celle de 2009, mais leur production s’élevait à 3,0 millions de tonnes métriques en raison d’un accroissement du rendement de 14,4 %. Il s’agit d’une hausse de 16,4 % par rapport à la production de 2,6 millions de tonnes métriques enregistrée en 2009.

La vigueur des prix et une saison d’ensemencement tardive ont encouragé les producteurs de soya manitobains à accroître leur superficie à des niveaux inégalés. Par conséquent, leur production a augmenté de 35,6 % par rapport à 2009, pour se chiffrer à 435 400 tonnes métriques.

Maïs

Des rendements sans précédent dans l’Est canadien ont entraîné une hausse de 22,6 % de la production de maïs en 2010. Les producteurs du Québec ont fait état d’un rendement moyen de 148,0 boisseaux à l’acre. La production totale s’élevait à 3,4 millions de tonnes métriques.

Des conditions de croissance idéales ont aidé les producteurs de l’Ontario à récolter 7,7 millions de tonnes métriques de maïs. Un nouveau record au chapitre du rendement a été marqué avec la production de 164,0 boisseaux à l’acre, ce qui est bien au-dessus de la moyenne quinquennale de 145,6 boisseaux à l’acre.

Blé et canola

La production totale de blé a diminué de 14,6 % par rapport à 2009, pour passer à 21,0 millions de tonnes métriques. La baisse la plus importante s’est produite en Saskatchewan, où les inondations à la fin du printemps ont réduit la superficie à ensemencer.

L’humidité excessive a aussi nui à la production de canola en Saskatchewan et au Manitoba. Ces deux provinces ont subi des baisses de production de 16,2 % et de 21,7 %, respectivement. Les pluies estivales ont rétabli la fertilité des sols en Alberta, ce qui s’est traduit par une récolte record de 4,5 millions de tonnes métriques de canola.

La production totale de canola au Canada était de 11,9 millions de tonnes métriques, en baisse de 4,4 % par rapport à 2009. Elle est tout de même demeurée supérieure à la moyenne quinquennale de 10,6 millions de tonnes, témoignant de l’importance accrue du canola dans l’agriculture canadienne.

Commentaires