AGCO obtient un jugement favorable dans le litige concernant son régime de retraite au Royaume-Uni

Georgie (États-Unis), 18 juillet 2003 – La cour d’appel renverse une décision concernant les indemnités liées à la fermeture d’une installation mais autorise des prestations plus élevées pour des employés licenciés précédemment

AGCO, concepteur, fabricant et distributeur d’envergure internationale d’équipement agricole, a fait le point sur le litige concernant son régime de retraite au Royaume-Uni.

Ce litige portait sur la possibilité de réduire les rentes de retraite afin de tenir compte de la période écoulée entre leur entrée en vigueur et l’âge normal de la retraite.

Le 17 juillet 2003, la cour d’appel de Londres, en Angleterre, a statué que les employés licenciés à la suite de la fermeture de l’installation de Coventry ne sont pas admissibles à une pleine pension.

La cour renversait ainsi la décision précédemment rendue par un tribunal de grande instance en décembre 2002.

Le plus récent jugement peut faire l’objet d’une demande d’appel.

En conséquence de cette décision, certains employés licenciés au cours des années précédentes en vertu d’ententes de retraite volontaire pourraient, dans certaines circonstances, avoir droit à des versements supplémentaires.

La société examine actuellement cet aspect du jugement, de concert avec ses avocats, afin d’en déterminer les conditions d’application et les répercussions.

Selon l’analyse préliminaire à laquelle s’est livrée la société, cette décision pourrait se traduire par l’inscription d’une charge au compte des résultats et une hausse des obligations du régime de retraite pouvant atteindre 12,5 millions de dollars.

Déclaration en vertu de la règle refuge
L’analyse par la société des répercussions du jugement, notamment son évaluation de la charge potentielle et des obligations supplémentaires, constitue une déclaration de nature prospective.

Les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux envisagés dans ces énoncés prospectifs pour un certain nombre de raisons, dont les circonstances particulières entourant le départ de chaque employé, le fait que le montant de la charge inscrite représente une estimation préliminaire soumise à un calcul actuariel final, et la possibilité que le jugement fassent l’objet d’un appel.

AGCO Corporation, dont le siège social est situé à Duluth, en Géorgie, est le concepteur, fabricant et distributeur d’envergure internationale d’équipement agricole et de pièces de rechange.

Les produits d’AGCO sont distribués dans 140 pays.

AGCO offre une gamme complète de produits dont des tracteurs, du matériel combiné, de l’équipement de récolte du foin, des pulvérisateurs et de l’équipement de forage par l’intermédiaire de plus de 8 450 concessionnaires et distributeurs indépendants dans le monde.

Les produits d’AGCO sont vendus sous les marques de commerce AGCO(MD), AgcoAllis(MD), AgcoStar(MD), Ag-Chem(MD), Challenger(MD), Farmhand(MD), Fendt(MD), Fieldstar(MD), Gleaner(MD), Glencoe(MD), Hesston(MD), Lor(x)Al(MD), Massey Ferguson(MD), New Idea(MD), RoGator(MD), Soilteq(MC), Spra-Coupe(MD), Sunflower(MD), Terra (Madrid: TRR.MC – actualité) -Gator(MD), Tye(MD), White(MD) et Willmar(R).

AGCO fournit des services de financement aux particuliers par l’intermédiaire d’AGCO Finance en Amérique du Nord et d’Agricredit au Royaume- Uni, en France (Paris: FCCH.PA – actualité) , en Allemagne, en Irlande, en Espagne et au Brésil.

En 2002, AGCO a réalisé un chiffre d’affaires net de 2,9 milliards de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agco Corporation
http://www.agcocorp.com/

Commentaires