Amélioration au système de manutention et de transport du grain de l’ouest

Ottawa (Ontario), le 10 mai 2000 — Le ministre des Transports David Collenette, de concert avec Ralph Goodale, ministre des Ressources naturelles et ministre responsable de la Commission canadienne du blé et avec le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Lyle Vanclief, a annoncé aujourd’hui l’intention du gouvernement de présenter des mesures pour accroître l’efficacité et réduire les coûts du système de manutention et de transport du grain du Canada.







« Il en résultera une réduction d’environ 178 millions $ en coûts de transport du grain au cours d’une année. »


Les changements qui seront mis en vigueur le 1er août 2000 comprennent :


  • l’adoption d’une limitation des recettes qui prévoit une réduction d’environ 178 millions $ des recettes des compagnies de chemin de fer, ce qui représente une réduction d’environ 18 % sur les taux de transport du grain par rapport aux niveaux de 2000-2001;
  • l’instauration progressive par la Commission canadienne du blé (CCB) d’un processus d’adjudication par appel d’offres de services logistiques pour les expéditions de grain par les ports de Vancouver, Prince Rupert, Thunder Bay et Churchill, d’au moins 25 % de leur volume en 2000-2001 jusqu’à un minimum de 50 % en 2002-2003; et
  • des modifications à la Loi sur les transports au Canada (LTC) pour faciliter le transfert des embranchements à des chemins de fer secondaires basés dans la collectivité, et pour simplifier le processus d’arbitrage final.

Le gouvernement du Canada reconnaît que les réformes du système de manutention et de transport du grain augmenteront les pressions sur les routes rurales et, en conséquence, est prêt à faire une contribution de 175 millions $ sur cinq ans pour aider à résoudre ce problème.

De plus, une tierce partie indépendante établira un programme de surveillance transparent et continu pour évaluer l’efficacité globale du système de manutention et de transport du grain, y compris les répercussions des changements sur les céréaliculteurs, la CCB, les chemins de fer, les sociétés céréalières, les expéditeurs et les ports.

« Ces mesures permettront d’avoir un système de manutention et de transport du grain plus fort au Canada, un système qui sera plus commercial, plus concurrentiel et plus imputable », a déclaré M. Collenette. « Cet ensemble contribuera à moderniser le système de manutention et de transport du grain — et offrira des mesures de protection là où c’est nécessaire — pour satisfaire aux besoins des producteurs et expéditeurs de grain, des ports ainsi que du système dans son ensemble. Il renforcera également la capacité du Canada d’acheminer le grain de façon fiable vers les marchés internationaux. »

« Aujourd’hui, le gouvernement du Canada a franchi un pas important dans la mise en place d’un système plus efficace et plus abordable dont bénéficieront les producteurs canadiens de grain et d’oléagineux », a déclaré M. Goodale. « Les changements dans le rôle de transport de la Commission canadienne du blé seront mis en place progressivement et ne nuiront pas à sa capacité à titre d’organisme chargé de la mise en marché de s’acquitter de ses obligations envers les céréaliculteurs et ses clients mondiaux. »

« C’est la meilleure conclusion pour le plus grand nombre de producteurs », a dit M. Vanclief. « Il en résultera une réduction d’environ 178 millions $ en coûts de transport du grain au cours d’une année, et cela ajoutera à nos efforts soutenus pour assurer à nos céréaliculteurs un avenir plus sûr. »

La question d’un accès ferroviaire plus ouvert sera incorporée à l’examen statutaire de la Loi sur les transports au Canada, qui doit débuter le 1er juillet 2000. Le gouvernement s’attend à recevoir un rapport sur l’accès ferroviaire ouvert pas plus tard que six mois après le lancement de l’examen de la LTC.

On trouvera ci-joint un document d’information sur l’ensemble des réformes touchant le système de manutention et de transport du grain.

Pour plus de renseignements sur l’examen du système de manutention et de transport du grain, consulter ce site Web: http://www.tc.gc.ca/railpolicy/default_f.htm

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne du blé

http://www.cwb.ca/

Commentaires