Appui au Conseil de l’agriculture et de l’agroalimentaire pour le développement de la région de Québec

Québec (Québec), le 20 avril 2000 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, monsieur Rémy Trudel, annonce qu’il accorde une aide financière au Conseil de l’agriculture et de l’agroalimentaire pour le développement de la région de Québec (CAADRQ). Le Conseil pourra ainsi réaliser sa mission, soit la coordination du développement du secteur agricole et agroalimentaire de la région de la Capitale nationale. Ce soutien financier est consenti en vertu du Programme d’appui à la concertation en agroalimentaire afin de défrayer une partie des coûts de fonctionnement de cette table de concertation régionale.







Actuellement, la région de la Capitale nationale compte quelque 37 400 emplois dans les secteurs agricole et agroalimentaire et l’objectif, pour l’ensemble du Québec, est d’en créer 15 000, d’ici 2005.


« Cet appui facilitera le développement du secteur agricole et agroalimentaire de la région administrative de la Capitale Nationale en favorisant la réalisation d’actions structurantes et l’émergence de nouvelles entreprises », a indiqué monsieur Trudel. Actuellement, la région de la Capitale nationale compte quelque 37 400 emplois dans ce secteur d’activité et l’objectif, pour l’ensemble du Québec, est d’en créer 15 000, d’ici 2005.

Cette aide financière de 50 000 $ permettra également le maintien d’une ressource permanente pour assurer la coordination de l’ensemble des actions initiées et supportées par le CAADRQ.

« La concertation est un travail de longue haleine et je suis convaincu que le CAADRQ fera preuve de détermination pour atteindre ses objectifs de concertation et de coordination des efforts de développement du secteur agricole et agroalimentaire de la grande région de la Capitale nationale », a déclaré monsieur Trudel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires