Baisse prévue des prix des produits agricoles en 2005

Montréal (Québec), 17 janvier 2005 – La vigoureuse reprise qui caractérisait les marchés de marchandises depuis le milieu de 2002 devrait s’essouffler en 2005, selon la plus récente analyse de la Direction des études économiques de BMO Groupe financier sur les prix des marchandises.

« Nous nous attendons à un ralentissement de la croissance de la demandede plusieurs marchandises, à l’augmentation de la production dans certainssecteurs et à l’atténuation des tensions géopolitiques dans certaines partiesdu monde », a déclaré Earl Sweet, économiste en chef adjoint de BMO Groupefinancier.

En 2004, la reprise a porté l’indice des prix des marchandises de BMOGroupe financier à un niveau sans précédent. « La forte demande en Chine et auxEtats-Unis, l’accumulation d’une prime de risque assez considérable dans lesprix du pétrole et la baisse générale des stocks de marchandises ont été lesprincipaux moteurs de cette hausse, a poursuivi M. Sweet. Mais l’indicedevrait reculer en 2005, en raison de la baisse prévue des prix du pétrole,des produits du bois et des produits agricoles. »

M. Sweet a fait ces commentaires à l’occasion de la publication ducommuniqué de BMO sur l’indice des prix des marchandises de décembre, indicequi a progressé de 0,8 % par rapport au mois précédent et qui a atteint 164,6(1993 égal à 100). Au cours des 12 mois qui se sont terminés en décembre,l’indice global a progressé de 16,6 %, poursuivant la tendance des 24 moisprécédents, période au cours de laquelle les prix des marchandises avaientaugmenté de 44 %.

Le sous-indice du pétrole et du gaz a reculé par rapport au sommetatteint vers la fin de 2004 et il devrait continuer à diminuer quelque peu en2005. « Ce recul sera sans doute entièrement dû à la baisse des prix dupétrole, car nous prévoyons que ceux du gaz demeureront pratiquementstationnaires sur une base annuelle moyenne, a expliqué M. Sweet. La baissedes prix du pétrole devrait découler principalement de la vigueur de laproduction mondiale et de l’atténuation des craintes des marchés liées au basniveau des stocks. Cependant, l’OPEP ayant l’intention de ralentir laproduction afin de maintenir les prix nettement au-dessus de la fourchettecible précédente du cartel, le prix moyen du West Texas Intermediate nedevrait diminuer que modérément à 38 $US le baril, alors que son prix moyens’établissait à 41,50 $ en 2004. »

Le sous-indice des métaux et minéraux devrait lui aussi perdre du terrainen 2005, grâce à la stabilisation de la conjoncture économique mondiale.Cependant, la vigueur de la demande, la croissance limitée de l’offre et lafaiblesse de la monnaie américaine devraient maintenir les prix à des niveauxélevés.

Quant au sous-indice des produits forestiers, il devrait, dansl’ensemble, conserver la plus grande partie de ses gains récents au cours de2005, mais cette situation masquera des tendances divergentes pour lesproduits du bois et ceux des pâtes et papiers. « Nous prévoyons que le marchédes produits du bois faiblira, tandis que celui des pâtes et papiers devraitdemeurer actif », a déclaré M. Sweet. Pendant ce temps, des récoltes abondantesdans des régions clés devraient entraîner le sous-indice des prix agricoles àla baisse au cours de l’année. Cependant, les prix du blé ne devraientdiminuer que modérément, car les stocks mondiaux demeurent bas compte tenu dela consommation sous-jacente.

             Indice des prix des marchandises de BMO Groupe financier,                                décembre 2004    ————————————————————————-                                 Niveau de décembre       Variation en pour                                        2004             cent par rapport à                                 (1993 égal à 100)       un mois     un an                                                         plus tôt   plus tôt    ————————————————————————-    Ensemble des marchandises          164,6                0,8       16,6    ————————————————————————-    Pétrole et gaz                     276,3               -2,2       22,6    ————————————————————————-    Métaux et minéraux                 151,8                1,4       14,1    ————————————————————————-    Produits forestiers                117,6                6,1       13,3    ————————————————————————-    Agriculture                        103,0               -5,7        2,1    ————————————————————————-

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque de Montréal
http://www.bmo.com/francais/index.html

Commentaires