Campagne de promotion pour l’achat de produits alimentaires québécois

Montréal (Québec), 5 février 2002 – Afin de contribuer à l’objectif d’augmenter
de 10 % la présence des produits alimentaires du Québec sur le marché
intérieur, six chefs de file de l’industrie agroalimentaire se sont joints à
« Aliments Québec » pour mettre sur pied une campagne promotionnelle visant à
sensibiliser les consommateurs à l’importance de choisir des produits
alimentaires québécois lorsqu’ils font leur épicerie.

Durant six semaines en février et mars, une campagne publicitaire à la radio et dans les quotidiens invitera les consommateurs québécois à privilégier les produits des grandes marques alimentaires du Québec. Le
comédien Martin Larocque, personnalité du milieu artistique et culinaire bien
connue, s’associe à cette campagne, à titre de porte-parole.

Chacune des six entreprises partenaires de la campagne mettra en vedette
l’une des marques issues de sa gamme de produits : A. Lassonde inc. (les jus
« Oasis »), Aliments Carrière (les légumes surgelés « Arctic Gardens »), J.-R.
Ouimet (les plats préparés « Cordon Bleu »), Multi-Marques (les pains tranchés
« Bon Matin »), Olymel S.E.C.L.P. (les viandes « Olymel ») et Saputo (les fromages
« Saputo »).

La campagne s’inscrit parfaitement dans la mission d’ « Aliments Québec »,
qui est de contribuer à augmenter les parts de marché des produits

alimentaires québécois sur le marché intérieur. Selon le ministère de
l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, l’industrie de la
transformation alimentaire compte plus de 60 000 employés et génère des ventes
de l’ordre de 14 milliards de dollars. Selon Jacques Légaré, président
directeur général du Conseil de la transformation agroalimentaire et des
produits de consommation (CTAC) et l’un des partenaires d’ « Aliments Québec »,
« l’industrie de la transformation alimentaire est l’une des pierres angulaires
de notre économie, et la santé de cette industrie passe notamment par une
incitation accrue des consommateurs à encourager les entreprises de chez
nous. »

Les consommateurs québécois s’intéressent vivement aux produits
alimentaires fabriqués au Québec. Dans un récent sondage effectué par Léger
Marketing pour le compte d’ « Aliments Québec », 70 % des répondants ont

mentionné l’importance de pouvoir reconnaître les produits du Québec
lorsqu’ils font leur épicerie. De plus, 81 % des participants à cette étude
ont déclaré qu’une identification facile des produits du Québec dans les
épiceries constituerait un incitatif assez important pour qu’ils choisissent
un produit québécois plutôt qu’un autre.

Pour Jacques Légaré, il est clair que cette campagne répond à un besoin
pressant: « En octobre dernier, le “Rendez-vous de mi-parcours”, qui réunissait
les grands décideurs de l’industrie agroalimentaire, a confirmé le consensus
autour de l’objectif d’augmenter de 10 % la présence des produits du Québec
sur nos tablettes. Il en va de l’essor de cette industrie. Un des moyens pour
atteindre cet objectif, c’est de bâtir des marques fortes, qui rejoignent les
Québécois ».

« Les consommateurs québécois veulent des produits alimentaires fabriqués
au Québec, poursuit monsieur Légaré. Il est temps que les marques québécoises
s’affirment auprès des consommateurs. C’est pourquoi six chefs de file de
l’industrie agroalimentaire ont choisi d’adhérer à cette campagne en mettant
leurs marques bien en évidence dans nos communications. »

La confiance, une valeur chère aux yeux des Québécois

Selon les résultats du sondage de Léger Marketing, les consommateurs
québécois associent la notion de qualité aux produits alimentaires du Québec.
En effet, 84 % des répondants ont indiqué avoir confiance en la qualité d’un
produit lorsque celui-ci « utilise le savoir-faire ou les compétences des
Québécois ». La confiance est un incitatif important à l’achat puisque 78 % des
répondants affirment avoir « tendance à acheter les produits des marques
auxquelles ils font confiance, peu importe si ces produits sont en promotion
ou pas ».

Pour M. Légaré, ces résultats sont fort encourageants, d’autant plus que
le Québec est au rendez-vous de la qualité dans le domaine de la
transformation alimentaire. « De façon généralisée, au Québec, nos normes de
qualité de production et de salubrité se classent parmi les plus élevées au
monde, souligne-t-il. C’est au Québec que fut instaurées pour la première fois
en Amérique du Nord, les normes internationales H.A.C.C.P (“Hazard Analysis
and Critical Control Point”), un système de certification unique qui vise à
assurer un meilleur contrôle de la qualité alimentaire. De plus, des
mécanismes de traçabilité sont de plus en plus développés dans les différentes
filières de l’industrie ».

La campagne débutera le 18 février et se poursuivra jusqu’au 29 mars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Aliments Carrière inc.

http://www.carrierefoods.com/

Industries Lassonde inc.

http://www.lassonde.com/

Léger & Léger Recherche et Stratégie Marketing Inc.

http://www.leger-leger.qc.ca/

Multi-Marques

http://www.multimarques.com

Olymel

http://www.flamingo.qc.ca/

Saputo inc.

http://www.saputo.com/

Commentaires