Ces mauvaises herbes tenaces

Depuis de nombreuses années, la fameuse Publication 75 du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation de l’Ontario (MAAO) est une véritable bible de la lutte contre les mauvaises herbes.

Traduit en français, ce guide est mis à jour régulièrement. Il recense notamment tous les herbicides et leurs usages sur les cultures en Ontario. Ses chapitres peuvent se télécharger gratuitement en format PDF.

Son premier chapitre s’appelle « Stratégies de lutte contre les mauvaises herbes difficiles à combattre ».

Les experts du MAAO ont identifié trois composantes à la lutte intégrée contre ces mauvaises herbes tenaces. Ils spécifient d’emblée que la recherche démontre que la densité des mauvaises herbes est plus grande en condition de monoculture que dans une rotation à au moins trois cultures.

L’utilisation de cultures de couverture ou de cultures qui traversent l’hiver (fourrages, blé d’automne) contribue à réduire la pression des mauvaises herbes.

Deuxièmement, en perturbant les racines, un travail du sol en profondeur (jusqu’à 15 cm) peut réduire le peuplement de certaines mauvaises herbes, comme le chardon des champs ou le laiteron des champs. Toutefois, dans le choix du type de travail du sol, la lutte à l’érosion et la conservation de la couche arable doivent l’emporter sur la lutte aux mauvaises herbes.

Troisièmement, c’est par le choix d’herbicides et du moment de leur application qu’on peut grandement réduire les populations de mauvaises herbes. On présente donc des stratégies éprouvées de lutte à l’aide d’herbicides pour combattre 16 espèces de mauvaises herbes dans le maïs, le soya et les céréales. Elles sont le résultat d’essais menés à l’Université de Guelph depuis 20 ans.

La publication 75, guide de lutte contre les mauvaises herbes

Chapitre 1 : Stratégies de lutte contre les mauvaises herbes difficile à combattre (PDF)

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires