Changer les pointes du chisel pour augmenter les résidus

socJodi-DeJong-Hughes, spécialiste en travail du sol de l’Université de l’État du Minnesota, suggère l’utilisation de pointes moins agressives sur le chisel. Une grande variété de pointes est disponible. Dans le Midwest américain, celles de type « twisted shovel » ou socs vrillés d’une largeur de 7,5 cm à 10 cm (3-4 po) ou les socs droits de 5 cm (2 po) sont les plus communes, rapporte Mark Hanna, ingénieur de l’Université de l’État de l’Iowa.

Le passage du chisel fracture le sol et le déplace vers les côtés. En utilisant des pointes droites, le déplacement de sol est moins important. Il en résulte une plus grande quantité de résidus en surface. Les résultats présentés dans le tableau 1 démontrent une augmentation de 11 % à 13 % en utilisant des pointes moins agressives. L’augmentation est plus importante encore en situation de rendement plus faible.Tableau

chisel-plowUne autre façon de conserver plus de résidus en surface est de diminuer la profondeur de travail. Des recherches ont démontré qu’en réduisant la profondeur à 7,5 cm (3 po) au lieu de 15 cm (6 po), on conservait 4 % plus de résidus, rapporte Mark Hanna. De plus, ces effets sont cumulatifs. Ainsi, en remplaçant les socs vrillés par des socs droits et en travaillant le sol moins profondément, on peut améliorer la couverture du sol d’environ 15 %, conclut le spécialiste.

Source : Corn and Soybean Digest

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Le Bulletin des agriculteurs

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Articles récents de Le Bulletin des agriculteurs

Commentaires