Comment choisir ses buses

Les semis étant terminés ou bien avancés, c’est le temps de penser au désherbage et aux pulvérisations qui suivront.

Les buses représentent moins de 1 % du prix d’un pulvérisateur, mais elles sont les pièces les plus importantes. Elles déterminent en partie le taux d’application. Leur bon usage a un impact direct sur l’efficacité de l’application et sur la dérive.

Dans un document de six pages préparé par la Coordination services-conseils et la Stratégie phytosanitaire, on explique le choix des buses et leur bon usage. Un tableau associe la couleur des buses à leur débit. On y explique aussi les caractéristiques des différentes buses sur le marché.

Consulter le document (PDF)

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires