Coopération Canada-Mexique

Mexico (Mexique), 15 mai 2001 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, conclut une mission de deux jours au Mexique aujourd’hui en faisant la promotion d’une coopération accrue dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, en faisant valoir la position du Canada sur les questions d’accès aux marchés et en faisant une présentation visant à accroître les ventes de viandes canadiennes.

Le ministre a rencontré, cet après-midi à Mexico, le secrétaire mexicain à l’Agriculture, à l’Élevage, au Développement rural, aux Pêcheries et à l’Alimentation, M. Javier Usabiaga Arroyo, afin de signer une lettre d’intention en vue d’accroître la coopération dans les secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire et pour discuter de préoccupations clés, comme l’accès de produits agroalimentaires canadiens au marché mexicain. Le ministre participe également à une importante activité de promotion organisée conjointement par Canada Porc International et la Canada Beef Export Federation.

« Le Canada est le deuxième fournisseur de viande au Mexique et le gouvernement fédéral s’engage à aider l’industrie à tabler sur ce succès, a déclaré M. Vanclief. La promotion des viandes est un exemple parfait de la façon dont les membres de l’industrie collaborent à l’expansion des marchés et je suis heureux de pouvoir appuyer ces efforts. »

« Je suis également heureux d’avoir eu l’occasion de rencontrer le secrétaire Usabiaga, a-t-il ajouté. Le Mexique est l’un de nos principaux clients de produits agricoles et agroalimentaires. Il est extrêmement important que nous maintenions des relations de travail solides, et la rencontre que j’ai eue aujourd’hui a été fructueuse à cet égard. »

La lettre d’intention signée lors de la réunion vise le renouvellement de l’Accord de coopération agricole Canada-Mexique. Des représentants des deux pays mettront en place, au cours des prochains mois, des activités et des projets ciblés visant à rehausser la coopération dans des domaines d’intérêt mutuel.

En ce qui a trait à l’accès aux marchés, M. Vanclief a soulevé plusieurs préoccupations précises du Canada, notamment à l’égard des pommes de terre de semence, haricots secs et des pommes. Il a également discuté des façons d’améliorer les procédures à la frontière en vue de faciliter l’entrée des produits agroalimentaires canadiens au Mexique.

« Notre discussion a été fructueuse sur plusieurs points précis, a déclaré M. Vanclief. Il y a souvent une certaine période de temps qui s’écoule avant que l’on puisse régler ces types de dossiers et je crois que le fait de présenter nos arguments directement au secrétaire devrait permettre d’accélérer le processus. »

Le ministre a également informé le secrétaire d’un projet pilote canadien mis en place par le gouvernement fédéral et cinq gouvernements provinciaux visant à offrir des services et des renseignements additionnels aux exportateurs canadiens afin de faciliter le mouvement des produits agroalimentaires canadiens au Mexique.

M. Vanclief a également rencontré des gens du milieu des affaires du Mexique afin de discuter des moyens qui pourraient être pris pour accroître les investissements et le commerce entre les deux pays.

En tant que partenaire de l’ALENA, le Mexique est l’un des principaux partenaires commerciaux du Canada. Depuis la mise en oeuvre de l’ALENA, le commerce bilatéral des produits agroalimentaires entre les deux pays a augmenté de 88 pour cent, totalisant l’an dernier plus d’un milliard de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires