Dépistage d’automne

Lorsqu’on constate des dommages de ravageurs des semis au début de l’été, il est souvent trop tard pour intervenir. Avec une bonne connaissance des ravageurs de sol présents dans vos champs dès l’automne, vous pourrez prendre de meilleures décisions pour la saison de culture suivante : rotation des cultures, travail du sol, utilisation de semences traitées ou non aux insecticides, date de semis, etc.

Les principaux ravageurs des semis que l’on peut observer à l’automne sont les vers blancs et les vers fil-de-fer. Ces insectes présents dans un champ à l’automne le seront aussi au printemps suivant et risquent de s’attaquer aux grains en germination et aux plantules de certaines cultures pour se nourrir.

Voici quelques informations pour faciliter le dépistage, tirées du dernier Bulletin d’information Grandes cultures du Réseau d’avertissements phytosanitaires.

Vers blancs

Hanneton commun - PHOTO : MAPAQ

Hanneton commun – PHOTO : MAPAQ

Les vers blancs sont des larves de 20 à 45 mm de longueur qui appartiennent principalement à trois espèces de coléoptères : hanneton européen, hanneton commun et scarabée japonais. Ces trois espèces n’ont pas toutes le même cycle de vie. En effet, les larves de hannetons européens et de scarabées japonais passent un an dans le sol, alors que c’est trois ans

Scarabée japonais - PHOTO : IRIIS phytoprotection

Scarabée japonais – PHOTO : IRIIS phytoprotection

pour les larves de hannetons communs. Les vers blancs peuvent attaquer une grande variété de cultures : maïs, soya, céréales, etc.

Comment distinguer ces trois espèces de vers blancs? Il s’agit de se munir d’une loupe et d’examiner attentivement ce qu’on appelle « l’écusson anal » des larves. Ce n’est pas évident, car elles se courbent en forme de « C » lorsqu’on les dérange.

Vers fil-de-fer
Un autre insecte de sol qui peut être nuisible aux cultures est le ver fil-de-fer ou larve de taupin. Comme c’est le cas pour les vers blancs, on peut les retrouver dans plusieurs cultures (maïs, céréales, soya, etc.). Selon les espèces, les larves de vers fil-de-fer peuvent vivre de deux à six ans dans le sol. Plusieurs espèces sont présentes au Québec, et celles-ci ne sont pas toutes dommageables aux cultures. Des échantillonnages de larves sont en cours depuis quelques années dans plusieurs régions du Québec pour faire le portrait des espèces présentes.

Les vers fil-de-fer sont élancés, ont le corps dur, de couleur jaune à brun et présentent trois paires de pattes. D’autres insectes peuvent ressembler aux vers fil-de-fer, tels que les mille-pattes et les larves de carabes ou de staphylins. Attention de ne pas les confondre.

Pour des photos et des informations détaillées sur les techniques de dépistage et les seuils d’intervention, consultez ce Bulletin d’information Grandes cultures du Réseau d’avertissements phytosanitaires.

 

à propos de l'auteur

La référence en nouvelles technologies agricoles au Québec.

Fondé en 1918, Le Bulletin des agriculteurs traite des tendances, des innovations et des dernières avancées en matière de cultures, d’élevages et de machinisme agricole dans le but de faire prospérer les entreprises agricoles d’ici.  

Commentaires