Depuis le 7 février, l’épicerie est payée pour toute l’année

Ottawa (Ontario), 7 février 2002 – En date du 7 février, le ménage canadien moyen a gagné assez d’argent pour payer toutes ses dépenses d’épicerie de l’année. C’est la Journée d’affranchissement des dépenses alimentaires!

« Réfléchissez à ceci : Le contribuable canadien devra travailler encore plusieurs mois pour payer ses impôts, mais il a d’ores et déjà gagné assez d’argent pour se nourrir toute l’année, fait remarquer Bob Friesen, président de la Fédération canadienne de l’agriculture (FCA). Ici au Canada, le consommateur obtient les produits alimentaires parmi les meilleurs, les plus salubres et les plus abordables au monde, et ce, grâce à nos agriculteurs. »

Selon les statistiques de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les Canadiens consacrent environ 6,73 pour 100 de leur revenu national net disponible à l’achat d’aliments et de boissons non alcoolisées (à l’exclusion des achats effectués au restaurant). En comparaison, les Allemands consacrent 7,73 pour 100 de leur revenu national net disponible à la nourriture, les Australiens, 8,75 pour 100, les Italiens, 10,58 pour 100 et les Mexicains, 19,03 pour 100.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE)

http://www.oecd.org/

Commentaires