Des oeufs pour prévenir le cancer du sein ?

France, 27 février 2003 – D’après une équipe américaine, la consommation d’oeufs en abondance entre 12 et 18 ans diminuerait le risque de cancer du sein à l’âge adulte ! Une information des plus sérieuses tirée d’un travail réalisé sur plus de 100 000 femmes !

Le Dr Lindsay Frazier et ses collègues de la Harvard Medical School, à Boston, ont ainsi interrogé plus de 120 000 femmes dans le but de retracer leurs habitudes alimentaires au cours de l’adolescence. Les questions posées portaient principalement sur le nombre de repas quotidiens et la consommation de produits tels que le lait, les légumes, la viande, les fibres, les confiseries et bien sûr les oeufs.

L’étude révèle donc que la consommation entre 12 et 18 ans d’oeufs, mais aussi de légumes et de fibres végétales en grandes quantités diminue le risque de cancer du sein à l’âge adulte. A l’inverse, une alimentation trop riche en beurre aurait l’effet contraire.

Pour les chercheurs, les oeufs devraient leurs qualités protectrices aux acides aminés, vitamines et minéraux qu’ils renferment. Quant aux fibres, leurs bénéfices seraient liés au fait que dans le système digestif, elles se lient aux estrogènes. Une explication qui reste à éclaircir, au même titre que l’influence négative du beurre. « Nos résultats sont préliminaires. Des études complémentaires sont indispensables afin de clarifier le lien entre le régime alimentaire et le risque de cancer du sein » concluent les auteurs.

Source : Breast Cancer Research, 21 février 2003

Commentaires