Deuxième édition des Portes ouvertes sur les fermes du Québec

Montréal (Québec), 23 août 2004 – Le dimanche 12 septembre prochain, la campagne québécoise ouvre grandes ses portes pour une deuxième édition. Fortes du grand succès de l’an dernier, 200 fermes agricoles de toutes les régions accueilleront à nouveau des milliers de visiteurs. De plus, à la maison del’Union des producteurs agricoles (UPA) de Longueuil, c’est la campagne qui sedéplace et qui vient à nous. Une centaine de producteurs et productricesagricoles animeront plus de 80 stands sous un grand chapiteau. Une journéeunique dans l’année! Une journée unique au Québec! Une occasion à ne pasmanquer!

C’est avec enthousiasme que le président de l’UPA, M. Laurent Pellerin,et le porte-parole de l’événement, le comédien et producteur agricole, M. JeanL’Italien, ont lancé de concert une invitation à tous les citoyens etcitoyennes du Québec. « Venez, petits et grands, beau temps, mauvais temps,rencontrer des agriculteurs et agricultrices, découvrir leur travailquotidien, goûter leurs produits, observer leurs animaux, sentir leurspassions. »

« Je suis fier d’annoncer que nous répétons l’exploit de l’an dernier », dedéclarer le président de l’UPA, M. Pellerin. « L’envergure de la participationdes producteurs et le nombre impressionnant de visiteurs, près de 108 000 en2003, nous ont encouragé à revivre ce moment magique. Pour nous, les quelque45 000 agriculteurs et agricultrices du Québec, cette journée répond à unvéritable besoin. Les consommateurs apprécient nos produits et les sujets del’agriculture et de l’agroalimentaire sont de plus en plus médiatisés. Cesquestions intéressent les gens avec raison; se rencontrer face à face, unefois par année, est tout à fait naturel et des plus agréables. », d’expliquerM. Laurent Pellerin.

M. Jean L’Italien, porte-parole des Portes ouvertes sur les fermes duQuébec, explique son implication : « Je crois profondément en cet événement. Iln’y pas si longtemps, on avait presque tous un parent agriculteur. Plusieursont des souvenirs de travail à la ferme pendant leurs vacances d’été. Au fildes ans, le Québec agricole s’est métamorphosé, s’est modernisé. Plusdynamique que jamais, l’agriculture d’aujourd’hui demeure malheureusement peuconnue. Si je suis ici, c’est que je suis convaincu de l’importance d’établirdes liens entre les producteurs agricoles et les consommateurs », d’affirmer M.L’Italien.

Que ce soit à la maison de l’UPA ou dans les régions, tous les secteursagricoles seront représentés, des plus connus aux productions en émergence. Cesera une très belle journée festive, accessible et gratuite pour toute lafamille. Dégustations, visites de fermes, animation et jeux viendrontagrémenter ce rendez-vous entre la ville et la campagne.

Les outils d’information de la deuxième édition des Portes ouvertes surles fermes du Québec ont été peaufinés. Que ce soit sur le site Internet del’UPA ou en composant le 1 (888) MA FERME, une foule derenseignements y est accessible : résumés des activités sur les fermes et àLongueuil, liste des fermes hôtes, trajets pour s’y rendre, etc. De plus, unecampagne publicitaire dans les hebdos et quotidiens régionaux ainsi qu’à latélévision sera déployée d’ici peu, jusqu’au jour de l’événement.

M. Pellerin a profité de l’occasion pour faire valoir l’envergureorganisationnelle d’une telle journée. « Tous les groupes affiliés à l’UPA,soit les 16 fédérations régionales, les 25 organismes spécialisés, descentaines de femmes et d’hommes du monde agricole, mettent la main à la pâte. »Il a poursuivi en indiquant que l’UPA est aussi heureuse de compter sur lesoutien de partenaires commanditaires d’importance, nommément le ministère del’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, la Coopérativefédérée de Québec, le Mouvement Desjardins, Aliments du Québec etProvigo/Loblaws. De plus, pour les activités qui se dérouleront sous le grandchapiteau de la maison de l’UPA à Longueuil, M. Pellerin a également soulignéla participation de la Ville de Longueuil et d’Agriculture et AgroalimentaireCanada. Finalement, il a indiqué que le tirage de paniers de produits duterroir sur les fermes et à la Maison de l’UPA était une gracieuseté de LaFinancière agricole du Québec.

« Maintenant place aux visiteurs le dimanche 12 septembre prochain! Nousvous attendons en grand nombre et vous accueillerons avec la chaleurlégendaire des agriculteurs » a lancé en terminant M. Laurent Pellerin.

C’est du Complexe Desjardins de Montréal que l’annonce officielle de lajournée Portes ouvertes sur les fermes du Québec du 12 septembre 2004 a étéfaite. Dans un décor recréant l’atmosphère agricole, un concours de traite desvaches, mettant en concurrence les partenaires commanditaires, est venu« dis traire » les invités et les médias.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires