Du maïs encore debout

Alors que la récolte de maïs est généralement perçue comme étant terminée, du maïs est pourtant encore debout sur des milliers d’acres aux États-Unis. Il faudra plusieurs jours de temps sec avant de le récolter, sinon attendre que le sol soit bien gelé.

Le 21 novembre, le USDA a publié son dernier rapport faisant étant du progrès de la récolte américaine de maïs. Celle-ci était complétée à 96 %, alors qu’à pareille date l’an dernier, elle était complétée à 99 %.

Si plusieurs états importants ont complété leur récolte à 99 % ou 100 % – c’est le cas de l’Iowa et du Missouri -, plusieurs accusent un regard. Le plus flagrant est l’Ohio. Au 20 novembre 2010, tout son maïs était récolté. À cette date cette année, seulement 69 % est récolté. Les autres grands retardataires sont : le Michigan (83 %) la Pennsylvanie (84 %) et le Wisconsin (90 %).

Selon le site Agriculture.com, qui détient des données plus récentes, l’Ohio aurait encore 24 % de son maïs à récolter, alors qu’il en resterait 5 % en Indiana, au Michigan et en Pennsylvanie. Cela représenterait 200 millions de boisseaux, une quantité significative dans l’équilibre de l’offre et la demande de grains.

Le temps humide des dernières semaines a interrompu la récolte. Puisque le sol s’assèche très lentement en cette fin d’automne, ce n’est probablement pas avant qu’il gèle suffisamment pour supporter la machinerie que la récolte pourra se poursuivre. Selon certains observateurs, il est tout à fait possible que certains producteurs attendent le printemps pour récolter ce qui leur reste de maïs debout.

à propos de l'auteur

André Dumont's recent articles

Commentaires