Du veau de grain du Québec certifié

Longueuil (Québec), le 11 septembre 2000 – La certification du veau de grain du Québec vient de franchir une étape cruciale par la signature en juillet dernier d’une nouvelle convention entre La Fédération et les 6 plus importants acheteurs de veaux de grain du Québec.







Dès cet automne, la viande de Veau de grain du Québec certifié qui sera vendue, abattue et transformée au Québec devra répondre à une série de normes.


Après plus d’un an et demi de négociation, les principaux Intervenants de l’industrie les producteurs et les abattoirs se sont entendus pour convenir des nouvelles conditions de commercialisation du Veau de grain du Québec certifié. Cette nouvelle convention entre en vigueur à 5 compter du 1er septembre prochain.

Ainsi dès cet automne, la viande de Veau de grain du Québec certifié qui sera vendue, abattue et transformée au Québec devra répondre à une série de normes fournissant aux consommateurs une assurance de qualité et de traçabilité ainsi qu’une garantie de la marque. Fait important à souligner, il s’agit du tout premier programme de certification et de traçabilité en matière de production animale à voir le jour au Québec.

M. Denis Lahaye, président du Comité de mise en marché du veau de grain à La Fédération des producteurs de bovins du Québec est particulièrement fier de l’aboutissement de ce dossier. « Déjà les producteurs de veaux de grain du Québec faisaient preuve de leadership et de vision en se dotant en décembre dernier d’un programme inédit de certification. Le défi était de taille et consistait à convaincre les acheteurs de la pertinence et de la nécessité du programme de certification. Cette vision est maintenant partagée par les acheteurs qui vont poursuivre le processus de certification et de traçabilité dans leur entreprise. » Le Fait que cette convention ait été signée de gré à gré est un élément qui, selon M. Lahaye, illustre bien la volonté de l’ensemble de l’industrie à travailler de concert afin de mettre en marché un produit adapté aux exigences du consommateur.

En décembre dernier, les producteurs se dotaient d’un important règlement sur la mise en marché du veau de grain précisant un processus menant à la certification de toutes les entreprises produisant des veaux de grain au Québec. Elles avaient jusqu’au 1er juillet 2000 pour se conformer aux exigences d’un Cahier de charges prescrivant les conditions d’élevage nécessaires pour obtenir le produit de qualité désirée. Rappelons qu’on compte actuellement quelque 300 éleveurs de veaux de grain au Québec. Cette industrie, qui produit annuellement environ 80 000 veaux de grains, génèrent des ventes annuelles de plus de 50 millions $.

Au cours des prochaines semaines, des activités de promotion et de relations publiques se dérouleront afin de faire encore mieux connaître auprès du grand public le Veau de grain du Québec certifié, les caractéristiques qui lui sont propres, à savoir : sa couleur rosée, ses qualités gustatives et nutritives et son excellent rapport qualité/prix.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs de bovins du Québec (FPBQ)

http://www.bovin.qc.ca/

Commentaires