Entente de principe chez Olymel, grève évitée

Québec (Québec), 9 octobre 2001 – Le producteur de porc québécois Olymel a annoncé mardi matin avoir conclu une entente de principe avec les employés de trois usines sur des questions salariales et de conditions de travail, la compagnie évitant ainsi une coûteuse grève qui aurait pu débuter cette semaine.

« Olymel n’émettra aucun commentaire d’ici à ce que cette entente soit présentée aux employés lors d’assemblées générales prévues pour la fin de semaine prochaine », a indiqué Paul Beauchamp, vice-président aux affaires corporatives d’Olymel.

Il a précisé que les activités de la compagnie se déroulaient normalement mardi.

Les usines de Vallée-Jonction, Saint-Simon et Princeville emploient 2000 personnes et transforment 60 000 porcs par semaine. Deux des usines font de l’abattage et du découpage de viande, alors que la troisième se spécialise dans le découpage.

La convention collective des employés avait pris fin le 30 septembre.

Olymel, détenue par la Coopérative fédérée de Québec propriété de 33 000 producteurs québécois et l’agence gouvernementale SGF-Soquia, a enregistré un chiffre d’affaires de 1,3 milliard$ canadiens l’an dernier.

L’entreprise, plus grand producteur de viande au pays avec le groupe Maple Leaf, abat et transforme quotidiennement 22 000 porcs, 300 000 poulets et 16 000 dindons. Elle compte plus de 8000 employés répartis dans 17 usines au Québec, en Ontario et en Alberta.

Source : Reuters

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Olymel

http://www.flamingo.qc.ca/

Commentaires