Financement pour les secteurs des biocarburants et de la production biologique de l’Î.-P.-É.

Freetown (Île-du-Prince-Édouard), 28 septembre 2007 – L’honorable Gerry Ritz, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, a annoncé une aide fédérale de près de 460 000 $ pour trois initiatives qui stimuleront la production de carburants de remplacement et la croissance du secteur de l’agriculture biologique à l’Île du Prince-Édouard.

« La production des biocarburants et l’agriculture biologique sont deux secteurs en expansion qui offrent de nombreuses possibilités aux agriculteurs canadiens, a déclaré le ministre Ritz. Les initiatives pour lesquelles l’aide financière fédérale a été octroyée présentent également des avantages au plan environnemental. Le nouveau gouvernement du Canada est fier de travailler en partenariat avec les personnes et les groupes de l’Île-du-Prince-Édouard qui sont déterminés à rendre l’industrie plus verte et plus rentable. »

L’aide financière comprend l’attribution d’une somme de 189 450 $ de l’Initiative des marchés de biocarburants pour les producteurs (IMBP) à un projet pilote du Island Grain and Protein Council qui permettra d’évaluer la possibilité d’utiliser l’huile de canola de production locale comme biocarburant pour la machinerie agricole. L’Agence de promotion économique du Canada atlantique a également alloué la somme de 145 000 $ à l’achat d’équipements de production d’huile et de farine de canola; l’objectif est de créer une demande pour le canola de production locale qui sera utilisé dans la production de carburant renouvelable et dans la fabrication d’aliments du bétail et de la volaille.

Le ministère de l’Agriculture de l’Î.-P.-É. a reconnu le potentiel d’expansion du secteur des biocarburants et a octroyé une aide financière de 130 000 $ au projet de production de biocarburant à base de canola.

« La recherche de nouvelles utilisations pour les produits existants et de nouvelles méthodes de production s’inscrit dans notre stratégie de diversification de l’industrie agricole et de création de nouveaux débouchés pour les producteurs, a affirmé le ministre de l’Environnement, de l’Énergie et des Forêts de l’Î.-P.-É. George Webster. Nous continuerons de collaborer avec tous les secteurs afin de rendre l’industrie plus rentable et plus durable ».

Le nouveau gouvernement du Canada investit également 124 900 $ dans le secteur de la production biologique de la région par l’intermédiaire du Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA). Cette somme comprend 90 000 $ pour soutenir la croissance du secteur des grains biologiques dans les Maritimes et 34 900 $ pour offrir à l’industrie laitière de l’Î.-P.-É. des cours et une formation spécialisés sur les exigences sanitaires uniques des bovins élevés pour la production laitière biologique.

« Ces projets démontrent qu’il existe divers moyens de s’attaquer aux défis environnementaux et que nous pouvons stimuler le changement par le biais d’initiatives qui créent du même coup des débouchés économiques », a expliqué Elmer MacDonald, président du PEI ADAPT Council, organisme chargé de la mise en oeuvre du PASCAA et de l’IMBP dans la province.

L’Initiative des marchés de biocarburants pour les producteurs (IMBP), projet de deux ans doté d’un budget de 20 millions de dollars, a été mis en oeuvre par le nouveau gouvernement du Canada dans le but de permettre aux agriculteurs et aux collectivités rurales de contribuer à l’augmentation de la production canadienne de biocarburants et d’en tirer profit.

Le Programme pour l’avancement du secteur canadien de l’agriculture et de l’agroalimentaire (PASCAA), programme quinquennal doté d’un budget de 240 millions de dollars, vise à inciter et à aider l’industrie de l’agriculture et de l’agroalimentaire à collaborer à la recherche de solutions judicieuses permettant de régler les problèmes actuels et émergents.

Le gouvernement du Canada a annoncé, au titre de ces deux programmes, trois projets qui seront réalisés à l’Île-du-Prince-Édouard et qui permettront de contribuer à l’assainissement de l’environnement et de créer de nouvelles possibilités de mise en marché. Les fonds sont répartis comme suit :

La somme de 189 450 $ est allouée au Island Grain and Protein Council au titre de l’IMBP pour l’évaluation du rendement des véhicules, ainsi que pour l’étude des paramètres économiques et logistiques concernant l’utilisation du biocarburant à base de canola dans la machinerie agricole. L’entreprise Atlantic Oilseeds Processors de Kinkora (Î.-P.-É.) produira l’huile de canola à son usine. L’Agence de promotion économique du Canada atlantique fournit une somme de 145 000 $ destinée à l’achat de l’équipement nécessaire à la production d’huile et de farine de canola dans le but de créer une demande et d’assurer la croissance du secteur du canola de la province. Le ministère de l’Agriculture de l’Î.-P.-É. a accordé une aide de 130 000 $ à ce projet. La somme provenant de l’IMBP est versée par le PEI ADAPT Council, qui assure la prestation du PASCAA à l’Î.-P.-É.

La somme de 90 000 $ est octroyée au Atlantic Canadian Organic Regional Network (ACORN), au titre du PASCAA, en vue de stimuler la croissance du secteur des grains biologiques dans les provinces maritimes. ACORN travaillera en partenariat avec l’Organic Agriculture Centre of Canada à Truro (Nouvelle-Écosse), la PEI Certified Organic Producers Cooperative, Speerville Flour Mill, Gaia Tree Systems Feed Mill et le Atlantic Grains Council à la création d’un réseau de producteurs et de transformateurs qui appuieront l’initiative. Les fonds permettront d’embaucher un coordonnateur, de cerner les besoins du secteur de la production biologique et d’organiser des réunions et des activités de formation. La somme provenant du PASCAA est versée par les conseils d’adaptation des trois provinces maritimes qui assurent la prestation du programme (PEI ADAPT Council, Agri-Futures Nova Scotia et Conseil agricole du Nouveau-Brunswick Inc.).

La somme de 34 900 $ est attribuée à l’entreprise Amalgamated Dairies Ltd (ADL) au titre du PASCAA. ADL collaborera avec les entreprises Purity Dairy et Organic Dairy Club pour offrir à l’industrie laitière des cours de formation sur les soins de santé particuliers des bovins laitiers élevés pour la production laitière biologique. Une série de séminaires de formation trimestriels à l’intention des producteurs et des vétérinaires seront organisés au cours des deux prochaines années. Les fonds du PASCAA sont gérés par le PEI ADAPT Council.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du PASCAA et de l’IMBP, vous pouvez consulter les sites www.agr.gc.ca/pascaa et www.agr.gc.ca/imbp. Pour en apprendre davantage au sujet du PEI ADAPT Council, veuillez composer le 902-368-2005.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires