France : l’excédent du commerce extérieur agroalimentaire est réduit

Paris (France), 18 février 2002 – Le commerce extérieur agroalimentaire de la France a enregistré en 2001 un excédent de 7,5 milliards d’euros, ce qui représente un net recul par rapport à l’année précédente où il avait atteint 9,4 milliards d’euros.

Dans un communiqué, le ministère de l’Agriculture et de la Pêche précise que les exportations agroalimentaires (37,2 milliards d’euros) ont fléchi de 1,2 milliard d’euros par rapport à 2000, tandis que les importations (29,7 milliards d’euros) progressaient de 0,7 milliard d’euros.

Selon le ministère, le recul de l’excédent est dû à plusieurs facteurs, mais c’est la crise bovine « qui a sans doute le plus concouru au repli de l’excédent en raison de la baisse de consommation de viande bovine en Europe et de la fermeture de nombreuses frontières aux bovins dont la France est largement exportatrice ».

Par ailleurs, l’interdiction fin 2000 des farines et des graisses d’origine animale dans l’alimentation des animaux d’élevage a contraint la France à importer « davantage de fèves et de tourteaux de soja ». De plus, les récoltes de blé, de colza et de tournesol ont été moins abondantes dans l’Hexagone, ce qui a réduit leur potentiel exportable.

Le fléchissement en valeur des exportations de vins, de champagnes et d’alcool, une forte hausse des importations de cigarettes et une dégradation du solde des échanges de préparations à base de produits de la mer ont également contribué à affaiblir l’excédent agroalimentaire en 2001, précise le ministère.

Source : AP

Commentaires