Grippe aviaire : des autorités vietnamiennes organisent un festin de poulet

Hanoi (Vietnam), 17 mars 2004 – Les autorités de Ho Chi Minh-Ville ont invité une centaine de responsables locaux et des journalistes à un festin de poulet, afin de montrer que la capitale économique du sud du Vietnam était débarrassée de la grippe aviaire.

Quatre plats de poulets étaient servi simultanément pour témoigner de la confiance nouvelle dans le pays le plus touché par le virus H5N1, avec 15 morts.

« Notre tâche désormais est non seulement de ramener la production à son niveau d’avant l’épidémie mais aussi d’établir un système d’abattoirs qui respectent tous les standards d’hygiène », a précisé un porte-parole du département de l’agriculture de la ville, Tran Dac Doan.

Les autorités devront cependant importer des poulets pour répondre à la demande de la population de la ville, a-t-il ajouté.

Le Vietnam avait affirmé début mars avoir « pratiquement » atteint son objectif de maîtriser l’épizootie et s’apprête à crier victoire fin mars.

Les agences des Nations unies ont cependant critiqué la fixation de ce genre de délai, mettant en garde les pays asiatiques contre toute complaisance.

« Le partage de l’information entre la communauté internationale et le Vietnam n’a pas été satisfaisante du tout depuis un mois », protestait la semaine passée Anton Rychener, porte-parole de l’Organisation des Nations unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO), craignant que Hanoï ne dissimule la réalité de la situation.

Par ailleurs, le géant thaïlandais Charoen Pokphand (CP) et l’Américain Cargill ont reçu l’autorisation de tester 50 000 doses du vaccin néerlandais H5 Intervet dans leurs fermes au Vietnam.

Outre le Vietnam et la Thaïlande (8 morts), la grippe a contaminé la Chine, le Laos, le Cambodge, l’Indonésie, le Japon et la Corée du sud.

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Cargill
http://www.cargill.com

Commentaires