Grippe aviaire : l’UE interdit les importations de volailles américaines

Bruxelles (Belgique), 24 février 2004 – L’Union européenne a interdit les importations de volailles et d’oeufs en provenance des États-Unis après l’apparition d’une nouvelle souche de grippe aviaire au Texas.

La Corée du Sud et le Mexique ont fait de même, tandis que la Russie et les Philippines étudient cette possibilité.

Durant une réunion des ministres de l’Agriculture des Quinze, David Byrne, le Commissaire européen chargé de la Santé et de la protection des consommateurs, a expliqué que l’interdiction des oeufs et des poulets, dindes et poussins vivants en provenance des États-Unis prenait effet immédiatement et jusqu’au 23 mars.

Les autorités américaines ont confirmé lundi qu’un élevage de poules du Texas était touché par la grippe aviaire. La souche est différente de celle du virus asiatique qui a fait 22 morts (15 au Vietnam et sept en Thaïlande) et entraîné la destruction de millions de volailles dans dix pays d’Asie.

« Ce n’est pas aussi virulent qu’en Asie mais ça reste toutefois un virus hautement contagieux qui nécessite donc une réaction immédiate de l’UE », a déclaré David Byrne aux journalistes. « Nous voulons nous assurer qu’il n’y a aucun risque ».

Les viandes de poulet et de dinde sont aussi interdites bien que l’UE n’en importe pas actuellement en raison des différences entre les politiques de vaccination américaine et européenne.

David Byrne a affirmé que l’interdiction pouvait être cantonnée au Texas dans les semaines qui viennent si les autorités américaines prouvent qu’elles ont contenu l’épidémie.

Source : AP

Commentaires