Grippe aviaire: pas de volailles au Salon de l’Agriculture 2006 à Paris

Paris (France), 19 janvier 2006 – Pour la première fois de toute son histoire, le Salon de l’Agriculture de Paris, prévu du 25 février au 5 mars, ne pourra accueillir de volailles, en raison du plan de lutte contre une éventuelle pandémie de grippe aviaire en France, a-t-on appris auprès de ses organisateurs.

Une source interne au Salon a expliqué à l’AFP que le Salon avait demandé une dérogation au décret du ministère de l’Agriculture qui interdit les rassemblements de volaille. Selon cette source, la Direction départementale des services vétérinaires, rattachée à la Préfecture, avait répondu qu’elle ne pouvait pas faire une exception pour une manifestation qui accueille entre 600 000 et 700 000 visiteurs, sans compter les exposants, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles.

Ni la Bergerie nationale de Rambouillet (Yvelines), qui voulait présenter des poussins, ni les producteurs des poulets de Loué n’ont pu faire fléchir les fonctionnaires chargés d’appliquer le principe de précaution.

La direction du Salon international de l’Agriculture a cependant démenti jeudi soir avoir demandé une telle dérogation.

Avec 1 000 individus, les différentes volailles (coqs, poules, canards, dindes, pintades, faisans, canards d’ornement) étaient les animaux les plus présents au Salon de l’Agriculture 2005, loin devant les traditionnels bovins, cochons ou autres moutons.

Pour consoler les visiteurs, notamment les enfants, le nombre de lapins et cobayes présentés sera augmenté, passant de 400 à 650, indiquent les responsables du salon de l’Agriculture.

Il existe en France 30.600 élevages professionnels de volailles qui ont produit 916 millions de volailles en 2004 (1,950 million de tonnes).

Source : AFP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Salon international de l’agriculture
http://www.salon-agriculture.com/

Commentaires