La Fédération des producteurs de porcs du Québec célèbre 20 ans de mise en marché collective

Longueuil (Québec), 3 mars 2009 – La Fédération des producteurs de porcs du Québec (FPPQ) est fière de célébrer le 20e anniversaire de sa mise en marché collective représentée par son Encan électronique. Depuis deux décennies, grâce à ce système unique au Canada, les porcs produits au Québec sont abattus au Québec, générant ainsi une activité économique de près de 1,5 milliards de dollars.

« La mise en marché collective a été la pierre angulaire de la productionporcine québécoise durant les 20 dernières années, explique Jean-Guy Vincent,président de la FPPQ A l’époque, ce système était très avant-gardiste et afait de notre industrie l’une des plus structurée parmi toutes les régions ducontinent nord-américain, ajoute-t-il. »

Pour assurer la survie de l’industrie, c’est en 1982 que la mise en placed’un système de mise en marché collective est devenue une priorité pour laFPPQ. De 1985 à 1987, une vaste phase de consultation a été effectuée auprèsde tous les producteurs et productrices de porcs. Les intervenants del’industrie tels que les représentants des meuneries et des abattoirs ontaussi été impliqués pour développer le projet d’Encan électronique de concertavec le monde agricole porcin. Il aura fallu six années d’études, six mois deconception, quatorze mois de réalisation et la fougue des administrateurs etd’un personnel qualifié pour concrétiser le projet. L’Encan électronique aofficiellement été mis en service le 3 mars 1989.

Vingt ans plus tard, poussés par le même élan et tournés vers l’avenir,les producteurs doivent une fois de plus s’adapter aux changements. Suite autravail collectif de réflexion sur la filière porcine, le constat est clair :ils doivent remanier le système pour faire face à la concurrence mondiale, serapprocher des acheteurs et répondre à la demande.

Tout en poursuivant leurs efforts de conciliation, la FPPQ profite del’occasion pour souligner les grandes choses que la mise en marché commune apermis d’accomplir durant les 20 dernières années et confirme sa croyance enun système de vente collectif renouvelé.

A PROPOS DE LA FPPQ
La Fédération des producteurs de porcs du Québec représente les intérêtsde 3 900 producteurs, répartis dans 12 syndicats régionaux. Les producteursproduisent plus de 7,5 millions de porcs annuellement et génèrent desretombées économiques de plus de 1,5 milliard de dollars. Au Québec, laproduction porcine emploie 24 000 personnes. 60 % de la production porcine estexportée vers plus de 75 pays.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Le Porc du Québec
http://www.leporcduquebec.qc.ca/

Commentaires