La phase un du programme ontarien pour la sécurité des produits alimentaires de serre prend fin

Leamington (Ontario), 27 octobre 2000 – La première phase du programme en ferme pour la sécurité des produits alimentaires (On-Farm Food Safety Program) de l’Ontario Greenhouse Vegetable Growers (OGVG), qui regroupe les producteurs ontariens de légumes de serre, a été une réussite. Sous la direction du spécialiste de la sécurité des produits alimentaires, Doug Powell, Ph.D., ainsi que d’une équipe de conseillers en sécurité alimentaire de l’université de Guelph, le programme, lancé en juin dernier, enseigne aux exploitants comment identifier et maîtriser les menaces microbiologiques selon les principes de l’analyse des risques et de la maîtrise des points critiques (ARMPC).

« Notre premier objectif est de garantir la sécurité de notre produit pour le consommateur » a déclaré Denton Hoffman, directeur général de l’OGVG. « C’est pourquoi il n’y a pas eu aucun problème de sécurité alimentaire lié aux tomates et concombres de serre de l’Ontario. Ce programme nous aidera à maintenir la sécurité et mènera à une éventuelle certification des producteurs. »

Dans le cadre de la phase un, l’année dernière, 217 serriculteurs ont été formés, sur les lieux de leur exploitation, afin de les aider à comprendre et à appliquer les lignes directrices sur la sécurité conformément à l’ARMPC. Les secteurs posant un risque microbien ont été identifiés, dont l’approvisionnement en eau, l’équipement, l’entreposage et le transport des produits, la désinfection et la lutte contre les ennemis des cultures. Des essais microbiologiques de base sur des échantillons de produits et d’eau ont été effectués par l’université. Les quelques cultivateurs restants seront formés au cours de la deuxième année du programme.

La phase deux du programme comprend une seconde visite chez les producteurs pour mieux les soutenir dans leurs efforts visant à maintenir la sécurité des aliments. Cette phase mettra l’accent sur la mise à jour et la diffusion de renseignements utiles, à l’intention des producteurs, un système de codage pour le retraçage des produits, ainsi que des méthodes de traitement des eaux et de désinfection.

Le récent avis qui recommandait de faire bouillir l’eau dans les comtés de Leamington et d’Essex est un bon exemple de l’efficacité du programme de sécurité. Les différentes étapes et lignes de conduite suivies par l’industrie dans le cadre du programme de l’ARMPC contribuent à empêcher des organismes nuisibles, dont ceux que l’on retrouve dans le système d’alimentation en eau, de contaminer les produits de serre.

L’Ontario Greenhouse Vegetable Growers est l’association la plus importante de producteurs de légumes de serre de l’Amérique du Nord et regroupe plus de 200 producteurs cultivant des tomates et des concombres anglais, de première qualité, sur plus de 900 acres de serres. Ils approvisionnent les marchés du Canada et des Etats-Unis.

Commentaires