Le gouvernement de l’Ontario assure l’avantage concurrentiel du secteur agroalimentaire

Woodstock (Ontario), 14 septembre 2004 – Le gouvernement McGuinty améliorera ou remplacera l’infrastructure vieillissante de 18 établissements agricoles de la province afin d’assurer la compétitivité du secteur agroalimentaire, a annoncé Steve Peters, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation.

« Cet investissement dans l’infrastructure de recherche, de formation etde travaux en laboratoire s’inscrit dans notre engagement à renforcer lescollectivités », a déclaré le ministre Peters. « Il s’agit d’une étapeimportante dans le rétablissement d’une situation imputable à toute unedécennie de négligence à l’égard de ces infrastructures fort importantes. »

L’investissement de 4,6 M$ permettra de moderniser les laboratoiresspécialisés dans la qualité et la sécurité des aliments, d’améliorer lesétablissements de santé animale et d’apporter des améliorationssupplémentaires à 17 établissements de formation et de recherche de laprovince. Le financement s’ajoute aux 2,5 M$ déjà octroyés au centre dedéveloppement rural du Ridgetown College.

« En fournissant au secteur agroalimentaire les outils dont il a besoinpour son expansion, nous améliorons la qualité de vie de tous les citoyens », aindiqué le ministre.

Points saillants des investissements
Le gouvernement de l’Ontario investit la somme de 4,6 millions de dollarsdans la modernisation de l’infrastructure de formation, de recherche et detravaux en laboratoire de 14 stations de recherche agricole, dans lelaboratoire sur la qualité et la sécurité des aliments et dans trois collègesd’enseignement agricole de la province. Voici certains projets mis del’avant :

Améliorations apportées aux collèges d’enseignement agricole et aux stations de recherche
En 2004 et 2005, le ministère investira 1 million de dollars dans desprojets d’entretien différé pour l’amélioration et la restauration del’infrastructure essentielle. Différents projets seront mis en oeuvre dans 18établissements de l’Ontario, comme ceux visant à moderniser les systèmesd’alimentation, à consolider la santé et la sécurité par la mise en place debassins oculaires et de douches d’urgence, à améliorer l’irrigation et àrénover les clôtures.

Modernisation du laboratoire spécialisé dans la qualité et la sécurité des aliments
Le ministère améliorera le système d’aération du laboratoire sur laqualité et la sécurité des aliments de Guelph par l’entremise d’uninvestissement de 1,85 million de dollars. Selon une étude technique menée en2001, les améliorations apportées au système actuel dissiperont lesinquiétudes quant à la qualité de l’air ambiant et au confinement desémanations et des contaminants.

Améliorations en matière de santé animale
Le ministère a dressé une liste des projets nécessaires pour régler lesproblèmes de santé animale dans ses établissements provinciaux de rechercheanimale. Il injectera 1,12 million de dollars dans des projets visant àaméliorer les mécanismes de blocage, la stabulation, la sécurité, l’aérationainsi que les soins fournis aux animaux.

Etablissement d’engraissement des bovins à la station de recherche d’Elora
Le ministère a octroyé 175 000 $ pour la création d’une étable à la finepointe de la technologie qui sera située sur le campus de l’université deGuelph et sera équipée d’un système d’alimentation évolué unique en son genreen Amérique du Nord.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario
http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires