Le gouvernement du Canada a fait ses preuves en matière de gestion de l’offre

Ottawa (Ontario), 21 décembre 2006 – L’honorable David Emerson, ministre du Commerce international, et l’honorable Chuck Strahl, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire et ministre de la Commission canadienne du blé, ont déclaré que le nouveau gouvernement du Canada continuera d’appuyer nos industries agricoles visées par les programmes de gestion de l’offre dans le cadre du cycle de négociations de Doha à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) de même que d’autres négociations.

« Notre système de gestion de l’offre ne fait pas l’objet des négociations. Ce gouvernement a toujours défendu nos secteurs visés par les programmes de gestion de l’offre à l’OMC, a indiqué le ministre Emerson. L’agriculture est devenue le thème central du Cycle de Doha. Dans le cadre de ces négociations, le Canada appuie fermement le système de gestion de l’offre utilisé dans l’industrie laitière, l’industrie avicole, ainsi que pour les oeufs, à l’instar d’autres pays qui, eux aussi, ont soutenu leurs propres secteurs sensibles. »

« Le gouvernement soutient vigoureusement le système de gestion de l’offre du Canada, a déclaré de son côté le ministre Strahl. Notre parti l’appuie, nous avons fait campagne sur ce thème et nous avons fait tout ce qui est en notre pouvoir pour défendre des éléments importants pour notre système de gestion de l’offre dans le cadre des négociations internationales. »

Le ministre Emerson a affirmé que le Canada continuait de croire en un résultat ambitieux du Cycle de Doha dans le meilleur intérêt de l’économie canadienne dans son ensemble. Les négociations ont abouti à une impasse, mais nous espérons leur reprise au cours de l’année à venir.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
http://www.dfait-maeci.gc.ca/

Commentaires