Le gouvernement du Canada consolide son partenariat avec l’Espagne

Madrid (Espagne), 9 janvier 2008 – Agriculture et Agroalimentaire Canada et l’Instituto Nacional de Investigación y Tecnología Agraria y Alimentaria (INIA) ont signé une lettre d’intention qui porte sur des intérêts communs dans le domaine de la recherche agricole et agroalimentaire et qui renouvelle la volonté de coopération entre les deux pays.

L’honorable Christian Paradis, secrétaire d’État à l’Agriculture et député de Mégantic-L’Érable, et M. Miguel Ángel Quintanilla Fisac, président de l’INIA en Espagne, ont signé la lettre au nom de leurs gouvernements respectifs.

« C’est pour moi un grand privilège de lancer la quête de nouveaux débouchés pour les entreprises canadiennes, a déclaré le secrétaire d’État Paradis. En réunissant les plus grands experts, nous rehaussons notre capacité scientifique et technologique et nous facilitons l’avancement des secteurs de l’agriculture et de l’agroalimentaire du Canada et de l’Espagne. Je me réjouis à l’avance de la consolidation du partenariat entre nos deux pays. »

« Nous sommes très heureux de participer à des activités de recherche concertée avec le Canada, a déclaré M. Quintanilla Fisac. Nous avons de nombreux intérêts communs dans le domaine de la recherche, et cette lettre vient appuyer d’autres possibilités d’échange scientifique et de dialogue entre nos deux pays. »

L’objectif de la lettre d’intention est de faciliter l’échange d’information et d’expertise technique entre le Canada et l’Espagne. Ce document montre que les deux pays souhaitent améliorer leur capacité de recherche pour protéger l’environnement et promouvoir le développement agricole durable tout en renforçant leurs relations commerciales bilatérales.

Cet événement constitue un autre jalon dans la collaboration scientifique et technologique entre l’Espagne et le Canada. Les deux pays reconnaissent que cette collaboration est mutuellement avantageuse et qu’elle leur offrira davantage de moyens pour tirer profit de leurs expériences de recherche réciproques.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires