Le gouvernement du Canada présente les premières offres d’achat aux agriculteurs expropriés de Mirabel

Mirabel (Québec), 12 décembre 2008 – Le ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux, Christian Paradis, a annoncé que le gouvernement du Canada a tenu sa promesse en présentant les premières offres d’achat aux agriculteurs locataires de Mirabel, dans le cadre du Programme de vente des 11 000 acres de la réserve aéroportuaire de Mirabel.

Le Premier ministre Stephen Harper avait annoncé en décembre 2006 que legouvernement du Canada permettrait aux agriculteurs d’acheter les terresqu’ils louent actuellement dans les 11 000 acres de la réserve aéroportuairede Mirabel. Un comité de transition, présidé par Me Daniel Picotte, a alorsété créé pour proposer des recommandations quant aux modalités du Programme devente.

« Cette initiative est un autre exemple de la détermination de notrePremier ministre et de notre gouvernement d’appuyer les agriculteurs et leursfamilles » a noté le ministre des Transports John Baird. « Les agriculteurs decette région ont maintenant la possibilité de reprendre possession de la terrequ’ils cultivent depuis des années et enfin faire des projets pour le futur ».

Les prix de vente des propriétés seront établis selon leur valeurmarchande au 18 décembre 2006, date de l’annonce du Programme. Les locataireset les expropriés concernés se verront attribuer une réduction de 15 % au prixde vente.

« Ce Gouvernement répond spécifiquement aux demandes des agriculteurs,soit de redevenir propriétaires de leurs terres, parmi les plus fertiles auQuébec, afin de combler leur plein potentiel agricole », a ajouté le ministreParadis. « Le rachat des terres que les agriculteurs cultivent encouragera nonseulement le développement des entreprises agricoles de la région mais, deplus, il stimulera l’économie régionale ».

Par ailleurs, la concrétisation de ces premières offres d’achat fait ensorte que Transports Canada délègue, dès à présent, à Travaux publics etServices gouvernementaux Canada la gestion de ce Programme de vente.

D’autre part, les terres humides qui se trouvent à l’intérieur de ces 11000 acres cédées sont désormais protégées en vertu de la Politique fédéralesur la conservation des terres humides (1991), par le biais d’un partenariatentre Transports Canada et Environnement Canada.

On trouvera ci-joint un document d’information plus détaillé sur leProgramme de vente des 11 000 acres des terres de Mirabel.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires