Le niveau de scolarité dans les régions rurales et urbaines : tendances

Ottawa (Ontario), 12 juin 2002 – Le niveau de scolarité s’est amélioré constamment au Canada entre 1981 et 1996, mais l’écart entre les régions rurales et les régions urbaines du Canada a persisté, selon un nouveau bulletin d’analyse.

À l’aide des données du recensement, il existe, selon ce bulletin, une combinaison de niveaux de scolarité faible et élevé. Dans l’ensemble, durant la période de 15 ans, les régions rurales n’ont pas comblé l’écart au chapitre de la scolarité qui existe entre elles et les régions urbaines.

Toutefois, tant dans les régions rurales que dans les régions urbaines, les disparités entre les divisions de recensement, qui recoupent les comtés ou les municipalités régionales, se sont amenuisées. Par conséquent, la situation dans les divisions de recensement les plus défavorisées était meilleure, somme toute, à la fin de la période de 15 ans.

En ce qui touche la proportion de la population qui a moins d’une 9e année, l’écart entre les régions rurales et les régions urbaines a considérablement diminué. Cependant, en 1996, la concentration de personnes qui n’avaient fait que des études primaires était relativement plus grande dans les régions rurales.

La proportion de la population ayant fait des études postsecondaires partielles ou complètes s’est accrue dans toutes les régions. Encore une fois, l’écart entre les régions rurales et les régions urbaines a persisté mais, fait plus important, la concentration relative dans les régions urbaines n’a pas augmenté. Les régions rurales ont donc été en mesure de progresser au même rythme que les régions urbaines durant la période de 15 ans.

Dans toutes les divisions de recensement, on a constaté une tendance marquée en ce qui touche le niveau de scolarité. D’abord, le niveau de scolarité est demeuré plus élevé dans les villes.

De façon plus générale, il existe au Canada un clivage quant au niveau de scolarité : les habitants des régions du sud et de l’ouest sont plus instruits que ceux des régions du nord et de l’est.

Le rôle et l’évolution des stratégies pour accroître le niveau de scolarité dans les collectivités et les régions, et particulièrement dans les régions rurales et éloignées, sont une question épineuse. D’une part, l’éducation joue un rôle crucial dans le développement des collectivités. D’autre part, certains secteurs ont de la difficulté à augmenter leur capital humain.

Le Bulletin d’analyse sur les régions rurales et petites villes du Canada, vol. 4, no 5 intitulé Le niveau de scolarité dans les régions rurales et les régions urbaines : analyse des tendances, 1981 à 1996 (21-006-XIF, gratuit) est maintenant accessible dans le site Web de Statistique Canada. À la page Nos produits et services, sous Parcourir les publications Internet, choisissez les rubriques Gratuites, puis Population et démographie.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Statistiques Canada
http://www.statcan.ca/

Commentaires