Le porc à plus de 200$ le 100 kg

Le prix du porc québécois a atteint un sommet jamais égalé depuis neuf ans. Les producteurs de porcs ne sont pas pour autant sortis de leur marasme. D’autant plus que le prix devrait redescendre prochainement.

Depuis la dernière semaine de juin, le prix moyen du porc Qualité Québec a dépassé le cap des 200$ le 100 kg. Il était de 201,26$ le 100 kg durant la semaine se terminant le 29 juin. Dans le plus récent Écho-Porc du Centre de développement du porc (CDPQ), Geneviève Berthiaume et Caroline Lacroix rapportent qu’il faut remonter à la 24e semaine de 2004 pour voir un prix plus élevé. Deux faits expliquent ce sommet : la forte dévaluation du dollar canadien et la progression du prix de référence américain.

L’analyste des marchés à terme Frédéric Hamel, de Grainwiz, croit que le prix du porc devrait commencer à descendre bientôt. « La run à la hausse est pas mal terminée, dit-il. Il n’y a pas eu beaucoup de bonnes nouvelles pour expliquer cette hausse, sauf un manque de porcs pour faire rouler les abattoirs. » Il explique que les stocks de viande de porcs congelés sont très élevés, ce qui ne favorise pas un prix du porc élevé.

Le dernier rapport Hogs & Pigs publié la semaine dernière révèle que les intentions de mise-bas sont à la hausse de 2%. Jumelé à une hausse de productivité prévue de 1%, la production porcine américaine devrait augmenter de 3% en 2014.

« La seule inconnue, c’est le DEP (diarrhée épidémique porcine) », ajoute Frédéric Hamel. Y aura-t-il des pertes liées à cette épidémie ? Combien ? Y aura-t-il un vaccin pour contrôler la maladie ? Ça reste à voir.

Boucler 2014

Pour toutes ces raisons, Frédéric Hamel recommande aux producteurs de porcs de gérer les risques sur les marchés à terme et de tout de suite fixer des contrats pour 2014. « Je n’aime pas ce que je vois, dit-il. Les producteurs américains ont gardé une partie du cheptel. » Il s’attend donc à une baisse de prix du porc pour 2014.

Coût de production ?

Est-ce qu’avec un prix du porc à 200$ le 100 kg, les producteurs de porcs québécois sont sortis d’affaire ? « Non », répond l’agroéconomiste Benoit Turgeon du CDPQ. Le plus récent calcul qui paraîtra dans le Mensuel Porc de juillet, fixe le coût de production à 219,34$ le 100 kg pour les six premiers mois de 2013. À cela, il faut ajouter la prime de l’ASRA qui n’est pas couverte, soit de 91,46$ par truie et de 7,60$ du 100 kg, soit un total d’environ 12,47$ le 100 kg.

Grains

Une baisse du prix des grains pourrait aider le coût de production. C’est d’ailleurs ce que prévoit Frédéric Hamel. Le prix du boisseau de maïs a déjà diminué. Selon l’analyste, les producteurs de porcs devraient cette année payer leur maïs autour de 4,50 $US le boisseau. En $CAN livré à la ferme, Frédéric Hamel pense que les producteurs devraient payer autour de 180 à 185$ la tonne. « Il y en a déjà à 195$ », dit-il.

La baisse du dollar canadien nuit cependant au prix des grains en le faisant monter. Le prix très élevé du tourteau devrait nuire au coût de production.

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires