Le porc est la viande la plus populaire au monde

Ottawa (Ontario), le 25 janvier 2000 – « Le porc continue d’être la viande la plus populaire au monde, a déclaré Edouard Asnong, président du Conseil canadien du porc. Les Canadiens et les Canadiennes raffolent du goût du porc et aiment le fait que sa viande est maigre. Et nous ne sommes pas les seuls. Presque la moitié de la viande consommée dans le monde est du porc. »







En moyenne, les Canadiens et les Canadiennes consommaient trois ou quatre portions de porc par semaine.


Les statistiques publiées par le Department of Agriculture des États-Unis (USDA) ont permis de révéler que 41 p. 100 de la viande consommée l’an dernier dans le monde entier était du porc. La volaille, le boeuf et les autres viandes, comme l’agneau et la chèvre, suivaient dans une proportion de 29 p. 100, 26 p. 100 et 4 p. 100 respectivement.

« Au Danemark, la consommation de porc par habitant était plus élevée que dans n’importe quel autre pays, à savoir 74 kg. La République tchèque arrive ensuite avec 68 kg, puis l’Espagne, avec 66 kg. Les Canadiens et les Canadiennes ont consommé moins de la moitié de la quantité de porc consommée au Danemark », de dire M. Asnong.

« Une fois que vous tenez compte de la perte occasionnée par les os, le parage, la cuisson ainsi que les pertes dans l’assiette, la consommation moyenne de porc au Canada est d’environ 48 grammes par jour, a expliqué Mary Ann Binnie, directrice de Porc Canada. Pour ce qui est des repas, en moyenne, les Canadiens et les Canadiennes consommaient trois ou quatre portions de porc par semaine. Cette quantité est conforme au Guide alimentaire canadien pour manger sainement, qui recommande de savourer une variété d’aliments et de choisir plus souvent des viandes plus maigres, comme le porc. »

Une étude réalisée il y a deux ans au pays et portant sur les tendances alimentaires a révélé que plus de 97 p. 100 des Canadiens et des Canadiennes mangeaient de la viande. Les résultats de cette enquête, financée par Agriculture et Agroalimentaire Canada, ainsi que les données recueillies récemment par le USDA n’appuient pas la notion voulant que les gens éliminent la viande de leur diète.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien du porc (CCP)

http://www.canpork.ca/

United States Department of Agriculture (USDA)

http://www.usda.gov/

Commentaires