Le Québec en voie de se doter de normes pour l’aquaculture biologique

Montréal (Québec), 19 juillet 2004 – Le Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ) se propose d’adopter, pour l’année 2005, des normes spécifiques au secteur de l’aquaculture afin d’en encadrer la certification biologique. L’entrée en vigueur de telles normes constituera une première au Canada.

L’établissement de ces normes répond à de multiples objectifs : protéger le consommateur, développer des produits de haute qualité, optimiser la gestion des ressources, respecter le bien-être des animaux, minimiser l’impact de la croissance sectorielle sur l’environnement en préservant la biodiversité et, enfin, soutenir tout particulièrement les petites exploitations locales.

En vue d’atteindre cet objectif, le CAAQ a mandaté un comité technique pour développer des normes s’appliquant à tous les types d’exploitations aquacoles, situées en eau marine ou en eau douce, dont les produits issus de la pisciculture, la conchyliculture, l’élevage de crustacés ou de l’algoculture sont commercialisés en faisant référence à l’appellation « biologique ».

Le projet auquel ce comité a abouti vient d’être soumis à la consultation publique. Dans ce contexte, toutes les parties concernées ou intéressées par le projet sont invitées à soumettre leurs réactions et suggestions au CAAQ. Les commentaires reçus seront pris en compte dans la rédaction des normes finales qui encadreront l’aquaculture biologique au Québec.

Pour participer à cette consultation, il suffit de télécharger le document qui est disponible sur le site Internet et d’adresser tout commentaire au CAAQ avant le 31 août 2004.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil des appellations agroalimentaires du Québec (CAAQ)
http://www.caaq.org

Commentaires