Le Québec pourrait profiter des épidémies agro-alimentaires en Europe

Montréal (Québec), 5 mars 2001 – L’industrie agroalimentaire québécoise pourrait tenter de tirer profit de la crise qui frappe actuellement plusieurs pays européens, aux prises avec des cas de fièvre aphteuse.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Rémy Trudel, affirme que de nouvelles mesures pourront bientôt être mises en place afin de retracer facilement et rapidement l’origine des viandes et des produits écoulés sur les marchés.

Ce système, que le ministre appelle la « traçabilité », sera en vigueur le premier juillet, dans une première phase. Il doit permettre de savoir rapidement de quelle ferme origine le produit, comment l’animal a été nourri et dans quelles conditions il a été transformé.

Le ministre a fait cette mise au point dans le cadre du Salon international de l’alimentation, vins et spiritueux qui regroupe, à Montréal, des milliers de visiteurs venus de 92 pays.

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)

http://www.agr.gouv.qc.ca/

Commentaires